LOADING

Type to search

Hygiène à l’hôpital : les soignants feraient preuve de négligence

3 années ago
Share

L’hygiène à l’hôpital ne serait pas à l’ordre du jour pour certains soignants. Cette négligence peut avoir des répercussions.

Médecins

Médecins

Les règles d’hygiène dans les hôpitaux devraient être plus réglementées, tous les virus et autres maladies qui circulent à longueur de temps sont-ils toujours traités avec efficacité ? Selon une étude effectuée à Marseille dans un milieu hospitalier, une révélation a été faite et elle peut choquer tellement elle est surprenante. En effet, un soignant sur cinq se laverait les mains avant de toucher un autre malade, ce constat tombe très mal au vu de l’épidémie de grippe qui a sévi en France cet hiver, il y a eu une surmortalité. Cette étude très sérieuse a été réalisée minutieusement, les soignants équipés de chaussures à puces électroniques enregistraient leurs passages sous le distributeur de lotion désinfectante, mais également à l’entrée des chambres des malades.

Peu de soignants respectent les conditions d’hygiène

Le résultat est déconcertant 22,6 % du personnel soignant se laveraient les mains avant d’entrer en contact avec les malades et 21 % le font après être sorti de la chambre du patient, ces statistiques sont d’autant plus inquiétantes, car les soignants se savaient surveillés pour leur pratique d’hygiène. Cette étude n’a été pour l’instant focalisée qu’à Marseille par le professeur Philippe Brouqui, il ne faut réaliser aucun amalgame avec tous les hôpitaux français, mais il faudrait tout de même se poser la question.

Règlementer davantage l’hygiène à l’hôpital

 

Selon le Figaro, à Marseille, dans l’hôpital une alarme va être mise au point pour prévenir le soignant dès qu’il s’approchera d’un malade sans avoir les mains désinfectées. Le professeur Brouqui cité par le journal a déclaré « pour progresser et atteindre notre cible nous devons déterminer les gestes les plus à risques pour les patients ». Il faut rappeler que l’hygiène est la première arme contre les virus, en France 15 000 personnes (soit un patient sur 20) sont atteints d’infections nosocomiales en milieu hospitalier. Pourrait-on éviter ces contaminations si les règles d’hygiène étaient respectées ? Car les bactéries se transmettent par les mains, un outil essentiel des médecins.

1 Comments

  1. Jasmin 9 mars 2015

    Il n’y a pas que les soignants qui ne se lavent pas les mains !Je n’ai jamais vu un médecin (généraliste) se nettoyer les mains entre 2 clients à qui en plus… il serre la main en partant….

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *