Accueil / Actualités / Ibuprofène : des risques cardiovasculaires avérés

Ibuprofène : des risques cardiovasculaires avérés

L’ibuprofène devient dangereux pour la santé lorsqu’une certaine dose n’est pas suivie. De ce fait, ce médicament accroît les risques cardiovasculaires.

Pharmacie
Pharmacie

Tous les jours de nouvelles études viennent nous alarmer, certains médicaments peuvent être dangereux, mais quand aurons-nous de vraies informations ? Cette fois, c’est l’ibuprofène qui est sur la sellette, il est le plus vendu en France et il est utilisé pour combattre la douleur et l’inflammation, il paraîtrait qu’il serait capable de provoquer un infarctus ou un accident vasculaire cérébral, mais uniquement s’il est pris à forte dose, c’est-à-dire 2400 MG par jour. Aucun incident n’a été remarqué chez tous ceux qui utilisent l’ibuprofène normalement : 1200 MG par jour. Les doses réglementaires sont chez une personne adulte 200 à 400 MG trois fois par jour.

Des utilisations problématiques de l’ibuprofène

L’ibuprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien, il lutte contre la douleur et la fièvre et il fluidifie le sang, il est utilisé au cours de rhumatismes et de certaines arthroses invalidantes, des problèmes articulaires, des migraines, des douleurs dentaires, des courbatures et des règles douloureuses. Ce médicament reste un corps étranger que l’on absorbe en cas de problèmes de santé mineurs. Dans la boîte, il y a une notice avec toutes les explications, les contre-indications, les interactions avec d’autres substances, la posologie et les effets indésirables, il est commercialisé depuis 1960 sous différents noms commerciaux : Advil, Nurofen et il est en vente libre dans plusieurs pays européens, dont la France.

L’ibuprofène est lié à des risques cardiovasculaires

Le risque cardiovasculaire lié à l’ibuprofène à très forte dose est similaire à celui de l’anti-douleur Diclofénac (Voltarène), ce médicament est restreint chez ces personnes. L’ibuprofène reste un médicament, dépasser les doses autorisées entraînerait des problèmes, mais il faut comme avec chaque prescription être raisonnable et sensé. L’ibuprofène est approuvé au niveau national, ces recommandations ne concernent pas les crèmes à base d’ibuprofène. Tout médicament reste un danger si l’utilisation est détournée de son but premier ou si l’usager ne lit pas correctement la notice correspondante.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Asthme

BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

L’asthme et la broncho-pneumopathie chronique respiratoire (BPCO) auraient fait plus de 3,6 millions de victimes, …

Réagissez !