Accueil / Actualités / Indignation sur Twitter : à 7 ans, il pose avec une tête humaine coupée

Indignation sur Twitter : à 7 ans, il pose avec une tête humaine coupée

Sur Twitter, les internautes sont indignés après avoir découvert une photo postée par Khaled Sharrouf. Elle dévoile son fils de 7 ans et une tête coupée.

Twitter
Twitter

Sur Twitter, les utilisateurs n’ont pas de mots pour exprimer leur profonde indignation après la découverte d’un cliché. Sur son compte, Khaled Sharrouf poste une photo et il révèle en légende qu’il s’agit de son petit garçon de 7 ans. Ce dernier a entre les mains une tête humaine découpée et il sourit. Selon les informations de CNN, elle a été prise en Syrie à Raqqa où il aide les militants islamistes. Ce n’est toutefois pas la première fois que Khaled Sharrouf se retrouve au cœur d’une telle actualité.

Un garçon de 7 ans avec une tête coupée sur Twitter

En effet que ce soit sur Twitter ou dans Google Images, il est possible de trouver des photos de Khaled Sharrouf. Ce dernier pose régulièrement avec des têtes décapitées ou des amas de cadavres tout en brandissant des armes à feu. Il est également connu des services de police puisque cet Australien a été condamné en 2009 puisqu’il a participé à un attentat organisé à Sydney. Cet homme âgé de 31 ans est le père de quatre enfants et il pose régulièrement avec eux devant un drapeau.

De vives critiques sur Twitter à l’encontre du djihadiste

Khaled Sharrouf a donc suscité l’indignation sur Twitter et quelques critiques ont été émises en direction des services de sécurité australiens. Malgré une condamnation, cet homme avait réussi à se diriger en avion vers Kuala Lumpur alors que son passeport avait été saisi. À plusieurs reprises, il aurait déjoué les contrôles de sécurité notamment en utilisant les documents de son frère. Il se revendique « Djihadiste » depuis l’âge de 19 ans et les autorités ont tendance à émettre des « doutes sérieux » concernant ses déclarations sur le terrorisme. Or, il avait écrit dans une lettre : « Faites-leur savoir que je les ai toujours dupés et que je n’ai jamais été mentalement malade ni avant ni maintenant ».

Nous avons volontairement masqué la tête ainsi qu’une partie du visage de l’enfant

Le petit garçon de 7 ans
Le petit garçon de 7 ans

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !