LOADING

Type to search

Indonésie : l’enfant le plus gros du monde, pesant 192 kilos à 10 ans, a subi une « sleeve gastrectomie » précoce mais réussie

11 mois ago
Share

Crédité en 2016 du titre d’enfant le plus gros du monde, un tout jeune Indonésien, Arya Permana pesait, en effet, un poids hors normes : 192 kilos à l’âge de 10 ans. Un an après, pour contrecarrer les effets néfastes (nous pouvons les qualifier de morbides) d’une obésité maladive liée à une boulimie insatiable, il vient de devenir officiellement la plus jeune personne, à l’échelle universelle, à avoir subi une « sleeve gastrectomie ». Cette opération chirurgicale entraîne une ablation partielle stomacale.

Être en surpoids

Comment prendre, en l’espace de 4 ans seulement, 127 kilos ? Une question de poids qui s’explique par une obésité maladive

Pour pallier à sa faim gargantuesque, Arya mangeait cinq repas par jours, composés de riz, de bœuf, de poisson, de soupe de légumes, de galettes de soja : il avait l’appétit normal (mais disproportionné pour son âge de 10 ans) de deux personnes adultes. Sans répit pour son appareil digestif, il pouvait aligner jusqu’à 5 repas par jour sans se soucier de l’heure. Pesant 3,7 kilos à la naissance, son comportement alimentaire s’est brutalement modifié à l’âge de 5 ans. En l’espace de 4 ans, il a pris la bagatelle de 127 kilos !  Cette prise de poids fulgurante et anormale a impacté fortement les finances de ses parents. Mais ils ont trop longtemps patienté avant de s’en référer au corps médical impuissant. Aujourd’hui dans un état jugé critique, le jeune Indonésien a été orienté dans l’hôpital le plus compétent pour qu’il subisse une « sleeve gastrectomie » (opération -inédite au vu de son jeune âge- de chirurgie bariatrique). Suivez bien notre définition d’un telle pratique du bistouri inaugurée en 2002.

Une « sleeve gastrectomie » couronnée de succès et pratiquée pour la première fois à un âge d’une pareille précocité  : 11 ans

L’opération a nécessité une durée de quatre heures. Celle-ci lui a permis de perdre 31 kilos en un mois. Les médecins espèrent, en toute lucidité, qu’il perdra encore 100 kilos en un an : pour se fondre idéalement dans une population dont il ne se démarquera plus par des plis difformes, un tissu adipeux énorme et une perte de mobilité quasi-totale. Cependant, renouer avec une vie normale nécessitera des efforts vraiment exigeants. Pour information rapide, le principe de la « sleeve gastrectomie » affiche une visée qui est la suivante : de réduire la capacité de l’estomac et agir sur la zone de sécrétion d’une hormone qui favorise l’appétit (ghréline). Cette technique provoque donc une satiété rapide. Spécifions que nous retirons les 2/3 de l’estomac. Il faut cependant ensuite suivre un régime alimentaire et renoncer aux grignotages et aux liquides hypercaloriques.

Être en surpoids, Pixabay – mojzagrebinfo

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *