LOADING

Type to search

Infirmier, il tourne un clip et suscite un vrai engouement sur la toile

2 mois ago
Share

Un infirmier du Val d’Oise a voulu faire passer un message via un clip, il comptabilise plus de 1,5 million de vues sur internet. Sa chanson Blues blanches sur sa page Facebook a rencontré un vif succès. Il ne s’attendait pas à ce que ce titre soit autant plébiscité par les internautes. De nombreux professionnels de santé se sont en effet reconnus dans les paroles de cette chanson, tout cela les ramène à leur quotidien très difficile, aux conditions de travail qui se dégradent au fil du temps. L’infirmier évoque aussi le burn-out de tous les soignants.

Hôpital

Les infirmiers aspirent à soigner les patients dans les meilleures conditions avec intelligence, cohérence, investissement

Ils souhaitent les accompagner, les écouter, sauver leur vie, mais cela est-il vraiment compatible avec notre société actuelle, les remaniements des précédents gouvernements ? On pourrait aujourd’hui multiplier les témoignages de ce personnel soignant. Les attentes de plus en plus longues aux urgences dessinent le portrait du système hospitalier qui est aujourd’hui en grande souffrance, les déséquilibres ne cessent de s’accroître pour le plus grand malheur des patients. Le personnel hospitalier est de plus en plus soumis à des cadences de travail insupportables, les infirmiers sont en première ligne pour subir toutes les conséquences. Que ce soit dans le privé, le public, les lits ne sont jamais vides. Le travail doit être réalisé toujours avec le même investissement mais l’austérité budgétaire a fragilisé cette profession  pourtant essentielle au sein d’un établissement de santé.

Plus de 40% de burn-out sont constatés chez le personnel de santé

Former pour sauver les vies, guérir les malades, l’infirmier est aujourd’hui face à la souffrance, son investissement est-il récompensé à sa juste valeur ? Choisir cette profession relève de la vocation. Maxime Dro a décidé les réseaux sociaux pour dénoncer les difficultés professionnelles dans lesquelles il évolue au quotidien. Dans ce clip de plus de quatre minutes, il parle du manque de personnel, du burn-out de ses amis, du malaise constant qui règne à l’hôpital. Durant ces dernières années, les professionnels de santé ont déjà attiré l’attention des pouvoirs publics sur la précarité de leur métier. Ces manifestations sont restées sans succès. L’infirmier chante des mots forts :

Le sang, les pleurs, la mort, la folie…

Il a été surpris de l’intérêt des internautes. Depuis 2007, on assiste à une réduction constante de personnel pour des considérations financières alors que les malades affluent toujours en nombre surtout en période hivernale, il n’y a pas assez de monde pour soigner tous ces patients. Ce clip va-t-il aider à prendre conscience qu’il faut réagir le plus vite possible, nos hôpitaux sont-ils malades ?

Hôpital, Pixabay – StockSnap

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *