Accueil / Actualités / Isère : un ado décède après une apnée dans un bassin

Isère : un ado décède après une apnée dans un bassin

En Isère, à Tramolé, un adolescent a perdu la vie après une apnée dans un bassin familial. La victime s’est noyée et n’a pas pu être sauvée.

Piscine
Piscine / Crédit Photo : Pixabay – jhok

Dans le nord de l’Isère, un adolescent âgé de seulement 16 ans a perdu la vie alors qu’il se trouvait dans son logement puisqu’il était dans la piscine familiale. L’enquête a été confiée aux gendarmes de Saint-Jean-de-Bournay comme le mentionne le Dauphiné, mais les circonstances du fait divers ne semblent pas être connues dans le moindre détail. La famille a été auditionnée après ce douloureux décès et le parquet a précisé que le jeune garçon a peut-être succombé à un malaise. La piste de l’accident serait donc privilégiée au vu de l’analyse première de son corps.

En Isère, la victime est décédée dans la piscine en pratiquant l’apnée

En effet, les autorités compétentes n’ont pas eu l’occasion de retrouver sur cet adolescent des traces de coups qui pourraient éventuellement laisser présager une autre direction. Au vu de ces éléments, le parquet de Vienne a donc décidé de prononcer la noyade accidentelle et le drame s’est déroulé dans l’après-midi de samedi selon Le Progrès. La victime était dans la piscine de ses parents qui habitent à proximité de Bourgoin-Jallieu et plus précisément dans la commune de Tramolé dans le département de l’Isère.

L’adolescent n’a pas pu être réanimé par les pompiers isérois

Les proches de la victime ont découvert le corps de ce jeune garçon en début de soirée aux alentours de 20h30. Les pompiers intervenus sur place n’ont pas pu le sauver et donc le réanimer. L’adolescent de 16 ans est décédé après avoir effectué de l’apnée dans ce bassin. Cette pratique aurait été ludique et elle aurait peut-être entraîné la mort. Il faut savoir qu’elle consiste à arrêter la ventilation pulmonaire et il y a donc des risques. La durée dépend des capacités des personnes et une syncope peut-être observé à cause de la réduction de la pression artérielle de dioxyde de carbone.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Cancer

Octobre rose : se concentrer davantage sur le dépistage du cancer du sein

La ligue veut pour cette édition 2017 retrouver le message initial, celui de la mobilisation …

Réagissez !