Accueil / Actualités / IST : la circoncision aurait un rôle bénéfique pour la prévention

IST : la circoncision aurait un rôle bénéfique pour la prévention

La circoncision protégerait des IST (Infection Sexuellement Transmissible) et elle est recommandée par les CDC.

Bébé
Bébé

La circoncision serait une méthode efficace pour la prévention des IST. Cette méthode est pratiquée depuis l’Antiquité pour des motifs culturels et religieux. Elle consiste à effectuer une ablation totale ou partielle du prépuce. En l’absence de ce dernier, le gland du sexe de l’homme est par conséquent constamment découvert. Généralement, cette pratique est réalisée à la naissance et près de 661 millions d’hommes l’auraient subi. Aujourd’hui, la circoncision se hisse en Une des médias spécialisés, car une recommandation a été faite par les Centres de contrôle et de prévention des maladies.

La circoncision pour réduire les risques des IST

En effet, les CDC américains recommandent la circoncision, car elle aurait la possibilité de lutter contre le développement d’IST. Les scientifiques ont eu l’occasion de constater que cette ablation du prépuce pouvait réduire de 30 % les risques de souffrir d’un herpès ou d’un virus susceptible d’entraîner le cancer du pénis. De plus, la circoncision pourrait réduire les risques de 50 voire 60 % de contracter le Sida. Par conséquent, les experts du monde médical estiment que la circoncision a plus d’avantages que d’inconvénients. Toutefois, les CDC révèlent que la prévention classique ne doit pas être mise de côté.

La circoncision ne protège pas à 100 % des IST

En effet, la circoncision diminue les risques, mais elle n’a pas un effet protecteur à 100 %. Par conséquent, les hommes doivent être vigilants lors des rapports sexuels en se protégeant. L’hygiène est également très importante et les médecins estiment que le nettoyage du pénis demande une réelle rigueur. Sur le sol français, cette pratique est avant tout religieuse, mais elle est réalisée dans certains cas de figure notamment lorsque l’homme éprouve des difficultés à avoir une érection. Dans ce cas de figure, la rétractation du prépuce n’est pas possible.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !