Accueil / Actualités / James Holmes à Aurora : pas de peine de mort, malgré l’atrocité des faits

James Holmes à Aurora : pas de peine de mort, malgré l’atrocité des faits

La fusillade d’Aurora raisonne encore dans la tête des survivants et des familles des victimes. Pourtant, James Holmes n’écope pas de la peine de mort malgré la tuerie dont il a été l’auteur.

James Holmes
James Holmes / Crédit Photo : Capture YouTube

Aux États-Unis, certains états mettent en place la peine de mort et elle a d’ailleurs été mise en place pour Djokhar Tsarnaev, l’un des frères qui est à l’origine de l’attentat du marathon de Boston. James Holmes avait été reconnu coupable dans le cadre de l’affaire de la fusillade dans un cinéma de la ville d’Aurora. Certains s’attendaient à une peine de mort, mais les juges ont plutôt décidé de le laisser vivre en prison jusqu’à la fin de sa vie. Selon un membre du jury, qui a pris part à cette décision a révélé selon Today qu’il avait été difficile d’assister à l’énoncé du verdict tout en regardant le visage des familles des victimes.

Un juré n’a pas pu condamner James Holmes à la peine de mort

Les jurés n’ont pas eu la possibilité d’aboutir à une décision unanime, car l’un d’entre eux était opposé à la peine de mort. Malgré les discussions, les délibérations n’ont pas débouché dans ce sens, le juré en question n’avait pas l’intention de donner son accord, car il ne pouvait pas se prononcer dans ce sens. Au cours de la journée de vendredi, les discussions ont été closes dans le cadre de l’affaire de James Holmes qui a tué 12 personnes lors de la projection du dernier film de Batman réalisé par Christopher Nolan. Déguisé comme le Joker, il avait fait ouvert le feu dans les locaux à Aurora en plongeant les Américains dans l’horreur.

A Aurora, James Holmes avait ôté la vie à 12 personnes dans un cinéma

James Holmes finira donc sa vie en prison et il n’aura pas la possibilité de demander une libération conditionnelle. Lors de la dernière audience, il est apparu avec une allure très différente de celle observée après le 20 juillet 2012. Avec les mains dans les poches, il avait une chemise et un pantalon de couleur marron clair, ses cheveux étaient châtain foncé et il avait une légère barbe.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Seniors

Canada : unis par le mariage depuis 75 ans, ils s’éteignent à quelques heures d’intervalle

C’est une histoire d’amour, inaugurée durant la Seconde Guerre mondiale, qui aura duré pas moins …

Réagissez !