Japon : découverte d’une fillette démembrée

Le Japon est sous le choc après la découverte d’une fillette de 6 ans. Cette dernière avait été portée disparue le 11 septembre dernier.

Photo d'illustration d'une école au Japon
Photo d’illustration d’une école au Japon

La presse japonaise et mondiale est sous le choc après cette révélation. Depuis le 11 septembre, la famille de cette enfant de 6 ans prénommée Mirei Ikuta tentait de la retrouver. Cette écolière se trouvait sur le chemin de son domicile avant de disparaitre soudainement au milieu de l’après-midi. L’inquiétude a commencé à grandir lorsque l’une de ses amies n’a pas eu sa visite alors qu’elle devait ce jour-là se rencontrer. Le 11 septembre dernier, la police a été alertée par ce drame et les caméras de vidéosurveillance ont été étudiées.

Cette enfant de 6 ans portée disparue au Japon depuis le 11 septembre

Les policiers au Japon ont pu retrouver la trace de l’enfant alors qu’elle avait quitté son école aux alentours de 14h45. Des camarades ont ensuite affirmé l’avoir vue aux alentours de 17h30 à proximité d’un parc et depuis Mirei ne donnait plus de signes de vie. Au cours de la soirée, selon une information de Japan Times, la mère de la victime avait donné l’alerte et plus de 2500 policiers avaient été mobilisés pour tenter de la retrouver. Au cours de leurs investigations, ils ont découvert cette enfant de 6 ans dans un buisson à proximité du dernier lieu où elle avait été vue au cours de l’après-midi du 11 septembre.

Au Japon, un homme suspecté est arrêté

Les enquêteurs ont constaté la présence de la tête de Mirei ainsi que d’autres parties de son corps qui avaient été découpées. Les morceaux étaient dissimulés dans six sacs en plastique et la première identification a pu être faite grâce aux vêtements et à ses chaussures. La confirmation a pu être réalisée grâce à des tests ADN. En parallèle, ils ont retrouvé un mégot de cigarette ainsi qu’une carte d’hôpital. Après avoir demandé des analyses ADN, les forces de l’ordre ont arrêté le propriétaire, un homme de 47 ans prénommé Yasuhiro Kimino. Ce dernier habite à proximité du buisson où la fillette a été retrouvée démembrée.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *