LOADING

Type to search

Une jeune femme hospitalisée aux urgences pour avoir eu l’indigeste surprise d’une crotte de souris dans son sandwich

8 mois ago
Share

« Crotte ! » aurait pu s’exclamer une jeune femme victime d’une invitée indésirable dans son sandwich délivré par l’enseigne Paul : une crotte de souris alors qu’elle l’avait déjà entamé pour sa pause-déjeuner, au sein d’un centre commercial de la ville de Créteil, dans le Val-de-Marne. Lena, de son doux prénom, a été ensuite rapidement, la proie de quelques-uns des symptômes propres à une « gastrite clinique » diagnostiquée aux urgences où elle se remet, tant de ses émotions les plus vives, mais surtout de sa pathologie aigüe et brutale nécessitant une hospitalisation.

Lena, une jeune femme de 25 ans, est tombée sur un assortiment dégoûtant, dans un sandwich acheté chez Paul : une improbable crotte de souris !

Selon nos confrères du Parisien, qui ont eu en premier le vent, pour ne pas dire les relents de cette négligence, une jeune femme, répondant au prénom de Lena et âgée de 25 ans, est tombée sur un os ou plus réellement et crûment une crotte de souris, présente à l’intérieur d’un sandwich jambon-fromage, qu’elle a eu le malheur de goûter, avant hélas de se rendre compte de la présence d’un tel excrément. Il faut spécifier que la crotte de souris est d’une taille minuscule : elle mesure, en effet, 3 à 8 millimètres et a une forme semblable à celle d’un grain de riz ou d’un noyau d’olive. La boulangerie Paul, où elle a effectué pareil achat alimentaire agrémenté d’une aussi mauvaise surprise est situé dans le centre commercial de Créteil-Soleil, lieu où elle travaille habituellement. Lena a réclamé, sans aucune concession possible, un remboursement de son produit, à la dangerosité avérée car il est tout de même prouvé que la souris est un animal nuisible pour l’homme. La caissière du magasin Paul en question lui a proposé un autre sandwich, ce que Lena a refusé. Nulle conciliation possible.

Lena a terminé sa journée périlleuse aux urgences où elle a été hospitalisée car elle présentait des symptômes inhérents à une « gastrite clinique » !

Lena n’a pas caché son mécontentement vis-à-vis d’une chaîne de magasins comme Paul à la réputation pourtant excellente qui va sûrement en pâtir, d’une part à cause de la crotte de souris, invitée indésirable au moment de la préparation ou de la conservation du sandwich, et d’autre part de par une politique de relation-client intransigeante. Mais le plus grave est arrivée quelques heures après la crotte ayant contaminée tout ou une partie du sandwich : Lena été sujette des symptômes inquiétants suivants à savoir des vomissements sévères et incommodants et une éruption  fulgurante d’eczéma. Elle a eu la sagesse de consulter son médecin traitant qui n’a pas caché son inquiétude et l’a poussée à se rendre aux urgences, où elle a été admise pour le diagnostic posé suivant : une « gastrique clinique ». La jeune Lena présentait des symptômes très caractéristiques de cet inflammation de la muqueuse de l’estomac. Cet examen clinique peut être complété par un examen endoscopique. La toxicité des crottes mais aussi de l’urine des souris est une vérité scientifiquement admise.

Des souris, Pixabay – Kapa65

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *