Accueil / Actualités / Les jeunes ont des écouteurs pour s’endormir, des dégâts pour l’audition

Les jeunes ont des écouteurs pour s’endormir, des dégâts pour l’audition

Les adolescents sont très concernés par ce mode d’endormissement plus de 40%  écouteraient de la musique via des écouteurs pour trouver le sommeil. Une pratique qui se révèle être très mauvaise pour la qualité auditive et qui en plus perturbe gravement la qualité des nuits normalement réparatrices. À l’occasion de la journée du sommeil, l’institut national du sommeil et de la vigilance s’inquiète des conséquences liées à cette pratique, car les jeunes ont tendance à toujours augmenter le son à des niveaux parfois très élevés et cela durant des heures.

40% des jeunes ont un casque vissé sur la tête pour dormir

Nous passons normalement une bonne partie de notre vie à dormir et c’est essentiel pour conserver une bonne santé. Les adolescents ont de plus en plus la mauvaise habitude de s’endormir avec les écouteurs de leurs smartphones ou de leurs MP3. L’observatoire du bruit en Ile de France « Bruitparif » veut avertir des dangers réels de l’usage du casque audio tout au long de la nuit et les adolescents sont des adeptes de ce genre de comportement et selon les derniers relevés de cette association plus de 40% d’entres eux se mettraient au lit en écoutant de la musique avec des écouteurs. Plus d’un sur dix le ferait tous les jours et un tiers ne le feraient que de temps en temps. Les enfants de 12 ans avouent écouter de la musique au moment de s’endormir 30%, à 14 ans, ils sont plus de 40% et 14% le font de manière récurrente contre 4% à 12 ans.

Les conséquences sont elles quantifiables dans le temps ?

Il n’existait aucune étude qui démontrait vraiment les dégâts de cette pratique, mais des travaux viennent de mettre en évidence que l’utilisation des écouteurs au moment de se mettre au lit perturberait notamment la qualité du sommeil en alternant des périodes de cauchemars et de ce fait le sommeil est réduit et partiellement détruit, il peut en résulter des troubles de la concentration qui conduisent inévitablement vers de mauvais résultats scolaires et en plus l’audition peut être altérée.

Le bruit peut être une source de problème auditif

L’OMS conseille de limiter cette pratique à seulement une heure par jour. Le bruit est de toute façon nocif pour l’audition, plusieurs facteurs réunis peuvent à long terme entraîner une perte auditive, l’apparition d’acouphènes (Bruitparis). Perturber son sommeil n’est pas sans risque.

Casque, Pixabay – Unsplash

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !