Jeux vidéo : certains opus favoriseraient la délinquance

Les jeux vidéo rencontrent un succès non négligeable sur ce marché international très concurrentiel. Une étude les pointe du doigt avec insistance.

Jeux vidéo
[/media-credit] Jeux vidéo
Le monde des jeux vidéo a évolué ces dernières décennies puisque certaines consoles sont susceptibles de mettre en avant une immersion très impressionnante. Par conséquent, les adultes, les adolescents et de plus en plus d’enfants plébiscitent des plateformes comme la PS4, la Xbox One ou encore les consoles portables. Toutefois, une étude s’est attaquée à ce milieu qui est régulièrement pointé du doigt, car il y a des jeux réputés pour être violents. La revue Personality and Psychology a publié les résultats qui ne devraient pas combler cette industrie qui pèse des millions de dollars.

Les jeux vidéo ont un impact sur l’égo des joueurs

Certains jeux vidéo destinés à des adultes mettent en avant une réelle violence qui peut modifier le comportement des joueurs. Par conséquent, des opus seraient susceptibles de favoriser la délinquance, la consommation d’alcool, de tabac… Les chercheurs ont constaté que les jeux vidéo avaient un impact sur le comportement des jeunes qui ont parfois du mal à faire la différence entre la réalité et le virtuel. Selon le co-auteur de cette enquête, le professeur James Sargent, cette étude se démarque des précédentes, car elle met en avant pour la première fois un fait inédit.

Des jeux vidéo liés à des comportements risqués

Selon lui, l’étude portée sur Spiderman, Manhunt et Grand Theft Auto permet de constater que les jeux vidéo qualifiés comme violents peuvent « inciter les adolescents à avoir des comportements violents » et même les « encourager à la consommation d’alcool et de tabac ». De plus, comme ces jeux auraient un impact sur leur égo, les joueurs auraient des comportements risqués que ce soit sexuellement ou au volant. La situation la plus dangereuse consiste à perdre son identité en s’identifiant pleinement aux personnages.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !