Accueil / Actualités / Journaliste en Hongrie : des violences envers un migrant et sa fille

Journaliste en Hongrie : des violences envers un migrant et sa fille

Petra Lasho, la journaliste en Hongrie est lynchée sur les réseaux sociaux. La crise des migrants est devenue au fil des jours un problème de société, certains sont exaspérés de la situation, d’autres voudraient ouvrir leur porte, existe-t-il un juste milieu ? Peut-on vraiment accueillir tous ces migrants ? Ne va-t-on pas les laisser dans des camps de fortune comme c’est le cas pour les « Roms » ? Une image fait le buzz sur les réseaux sociaux, une journaliste hongroise a été filmée en train de faire un croche-pied à un migrant qui prenait la fuite avec sa fille.

Une journaliste en Hongrie
Une journaliste en Hongrie / Crédit Photo : Capture YouTube

Depuis hier au soir, l’indignation s’est emparée du web, chacun y va de sa petite phrase assassine envers cette journaliste. Petra Lasho n’a pas hésité à donner des coups de pieds à des hommes qui se sauvaient devant la police, tous étaient réunis dans un camp de réfugiés. Une image a choqué plus que les autres, la journaliste fait tomber un homme à terre alors que ce dernier tient une petite fille dans ses bras, la journaliste lui a administré des coups de pied dans la jambe. Cette journaliste serait hostile à l’accueil de tous ces migrants, elle serait selon le site « Heavy » militante d’un parti de droite radicale.

L’indifférence des journalistes fait bondir les réseaux sociaux

Cette journaliste vient de perdre son emploi à la télévision NITV, licenciée pour avoir eu un comportement inacceptable, ces faits ont été rapportés par les médias du pays, ils ont pris de l’ampleur au fil des heures, sur Facebook, un « mur de la honte »  a été érigé, sur Twitter, les internautes du monde entier se manifestent . Ils dénoncent , ils crient leur dégoût, leur colère, leur indignation et certains se sont interrogés sur l’indifférence des autres journalistes présents lors des faits.

La journaliste en Hongrie perd son travail après des violences contre les migrants

Deux partis de l’opposition ont annoncé qu’ils allaient entreprendre une procédure judiciaire contre cette journaliste selon Le Guardian. La violence de ce comportement pourrait entraîner cette journaliste en prison pour quelques années. Les mouvements d’extrême droite sont très influents en Hongrie. Ces faits se sont produits alors que certains migrants forçaient un barrage de police près de la frontière de Serbie, rappelons que de milliers de réfugiés ont franchi cette frontière ces derniers mois.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !