Accueil / Actualités / La journée mondiale de la sclérose en plaques aura lieu le 31 mai prochain, une occasion de mieux comprendre cette maladie handicapante

La journée mondiale de la sclérose en plaques aura lieu le 31 mai prochain, une occasion de mieux comprendre cette maladie handicapante

Cette pathologie auto- immune attaque le système nerveux central, elle entraîne des lésions qui provoquent des effets destructeurs sur la motricité, sur le bon fonctionnement des neurones. A plus ou moins long terme, cette maladie progresse vers un handicap irréversible. Actuellement aucun traitement ne permet de guérir la sclérose en plaques, ils réduisent seulement les poussées, ils améliorent la qualité de vie des patients. La recherche avance, d’ici quelques années, de nouvelles thérapies pourraient donner de bons résultats, un espoir pour les nombreux malades.

Consulter un médecin

La sclérose en plaques représente la première cause non traumatique de handicap chez les trentenaires

Elle touche davantage les femmes, un homme pour trois femmes. En France, la maladie concerne plus de 80.000 personnes, une personne sur mille, elle n’est pas héréditaire, il existe cependant des facteurs génétiques favorables à son développement. Les symptômes varient d’un malade à l’autre, troubles moteurs, visuels, de la sensibilité, de l’équilibre, urinaire, sexuel. Ces différents signes cliniques peuvent être isolés ou associés. L’évolution de la maladie est généralement lente, sur plusieurs décennies, l’espérance de vie est comparable à celle de sujets sains. On ne meurt pas de la sclérose en plaques, les décès sont souvent dus à une infection causée par des problèmes qu’engendrent la pathologie.

En France, de nombreuses associations participent à la lutte de la sclérose en plaques, un nouveau sondage montre à quel point cette maladie a une incidence problématique sur l’évolution de la carrière professionnelle

Les malades sont dépendants des crises, tous les symptômes sont ainsi responsables du frein à l’embauche, à l’évolution satisfaisante de la carrière professionnelle. L’étude menée par l’association les paralysés de France révèle que cette maladie est encore mal connue, elle est insuffisamment prise en compte par les dirigeants de la vie professionnelle. L’enquête a réuni plus de 800 participants (malades, employeur, aidant, population active), les résultats ont démontré que plus de 87% des patients peinent à trouver un emploi, plus de 50% avouent que leur maladie est un vrai frein pour l’évolution de leur carrière. Les mentalités évoluent mais trop lentement. La sclérose en plaques reste un poids pour tous ceux qui en souffrent. Dans quelques jours aura lieu la journée mondiale, c’est l’occasion de médiatiser cette maladie afin de mieux la faire connaître, de recueillir des fonds au profit de la recherche.

Consulter un médecin, Pixabay – cleankidsmagazin

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !