LOADING

Type to search

Juliette, 15 ans aurait mis fin à ses jours à cause du cyberharcèlement

2 années ago
Share

Cette histoire dramatique est encore malheureusement dû à une dérive d’internet. Selon plusieurs témoignages, cette adolescente n’aurait pas pu supporter la diffusion des photos intimes l’a concernant, ces dernières circulaient de téléphones en téléphones. Ces faits ont été indiqués par les policiers en charge de l’affaire. Cet accident s’est produit à un kilomètre de la gare Lisieux dans le département du Calvados. La mère de l’adolescente avait porté plainte contre X pour « atteinte à l’intimité de la vie privée » quelques jours avant le décès de sa fille, ces faits ont été rapportés dans le « Pays d’Auge ».

A 15 ans, elle aurait été victime d’harcèlement

Juliette 15 ans a mis fin à ses jours le jeudi 3 mars 2016, elle s’est jetée sous un train pour en terminer avec la bêtise humaine et le harcèlement. Des photos intimes qui l’a mettaient en scène circulaient sur les réseaux sociaux. Sur l’antenne de RTL, le commissariat de Lisieux aurait entendu dans ses locaux l’ex petit ami de l’adolescente, il a reconnu avoir pris les photos deux ans auparavant, mais il a nié être l’auteur de la diffusion des clichés sur internet. Le parquet n’a pas pour l’instant commenté ces déclarations. Le Procureur de la République a également expliqué que plusieurs personnes allaient être entendues dans les jours à venir. L’oncle de l’adolescente, au lendemain du drame a demandé à la ministre de l’Éducation, Najat Vallaud Belkacem de se saisir de cette triste affaire avec attention et détermination, la ministre a déclaré quelques jours plus tard que tout était entrepris par le gouvernement pour lutter et mettre en place des mesures contre le cyber-harcèlement et cela grâce en partie à l’association « non au harcèlement ».

Le cyber-harcèlement est un problème majeur qui touche plus de 4,5% des collégiens

La diffusion de la vie privée sur les réseaux sociaux est devenue au fil du temps des actes banalisés que la jeunesse utilise via internet et les téléphones portables pour détruire l’autre sans aucun scrupule. Une étude réalisée par l’Unicef et l’Observatoire démontre que plus de 12% des élèves en primaire souffriraient de harcèlement, 10% des collégiens et 3,4% des lycéens, un numéro vert national propose des solutions juridiques pour toutes les personnes qui sont victimes de harcèlement sur internet : 0800.200.000 et un autre numéro vert « non au harcèlement » est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 18 heures, il aide les établissements scolaires pour résoudre les situations liées au harcèlement 3020. Il faut en parler, le dénoncer, car sinon des drames comme le suicide de Juliette peuvent arriver à n’importe quelle famille, personne n’est à l’abri de la stupidité et de la méchanceté d’autrui, l’homme est souvent capable du pire. Nous présentons à cette famille en deuil nos pensées les profondes.

Dépression, Pixabay – NattySttey

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *