LOADING

Type to search

Kayla Mueller : le leader de l’EI aurait violé l’otage avant d’être tuée

2 années ago
Share

Kayla Mueller a été l’une des victimes de l’EI et ses proches révèlent que la jeune femme avait été violée par le leader de ce groupe à savoir Abou Bakr al-Baghdadi. En parallèle, elle aurait également subi des actes de torture.

Kayla Mueller

Kayla Mueller / Crédit Photo : Capture YouTube

Kayla Mueller avant de mourir a connu un quotidien dramatique et sordide. Les informations dévoilées ont sans aucun doute été très difficiles à entendre pour ses proches qui pleurent une jeune femme pleine de vie. Elle s’était rendue en Syrie comme beaucoup de personnes qui souhaitent venir en aide à ces populations meurtries par la terreur imposée par l’Etat Islamique. Ce dernier a d’ailleurs décapité 12 personnes qui se battaient contre ce mouvement.

Kayla Mueller, une humanitaire était l’otage et la propriété du chef de l’EI

Les djihadistes qui n’ont aucune limite dans la cruauté et leurs actes avaient pendu à des croix, les corps de ces combattants. Il faut noter que depuis le 11 août dernier, la ville de Syrte qui est située en Libye est au centre des affrontements, car l’EI souhaite en prendre le contrôle. En effet, il s’agit de la ville natale de Mouhamad Khadafi, le dictateur qui a perdu la vie. En ce qui concerne Kayla Mueller, elle a subi pendant les 18 mois où elle a été retenue captive des actes de torture.

Violée, torturée… Le calvaire de Kayla Mueller pendant 18 mois

De plus, Kayla Mueller était une esclave sexuelle, car elle a été violée par le chef de l’Etat Islamique à savoir Abou Bakr al-Baghdadi selon ABC News. Elle est décédée en février dernier et elle s’était dirigée en Syrie et notamment à Alep il y a deux ans en août 2013. Cette humanitaire américaine voulait apporter son aide, mais elle a connu un véritable calvaire, car tout se serait déroulé dans la maison d’Abou Sayyaf. Ce dernier était connu pour être l’un des dirigeants et il a été tué en mai dernier alors que des bombardements étaient réalisés contre ce mouvement de terreur. Les parents de Kayla Mueller qui a perdu la vie dans des bombardements ont appris au cours du mois de juin ces horreurs, car elle était la propriété de ce leader.

1 Comments

  1. trape 16 août 2015

    Ce drame mettra, peut-être, du « plomb dans la tête », à tous les « bisounour »s des ONG qui croient que l’on peut traiter des questions politiques avec autre chose que de l’action politique. Faire une guerre, éliminer physiquement son ennemi, est une question politique. Cette pauvre jeune fille, a payé le prix très lourd, de sa candeur et naïveté, dont les têtes pensantes de ces ONG profitent, également, sous couverts de mille bons sentiments. Il y a beaucoup de vie, dans la photographie de Kayla Mueller, et …elle est maintenant morte.

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *