LOADING

Type to search

Kremlin-Bicêtre : un père poignarde et tue sa fille âgée de 4 ans

4 années ago
Share

Au Kremlin-Bicêtre dans le Val-de-Marne, c’est un terrible fait divers qui s’est produit ce vendredi matin. Une petite fille de 4 ans est décédée.

Police

[/media-credit] Police

Ce vendredi 9 mai 2014, avenue de Fontainebleau au Kremlin-Bicêtre, une scène terrible se produit. Un jeune homme de 27 ans est  avec sa petite fille âgée de 4 ans à peine. Selon les premiers éléments de l’enquête, il n’arrivait pas à gérer la séparation avec sa compagne. Aux alentours de 7 heures, il se présente au domicile de son ancienne compagne, car il voulait récupérer quelques affaires. Elle refuse de lui ouvrir la porte à cause du comportement de cet homme.

Un terrible drame au Kremlin-Bicêtre

Elle décide de joindre les forces de l’ordre selon Le Parisien et une équipe présente à proximité arrive au 8 avenue de Fontainebleau au Kremlin-Bicêtre. Entre temps, la situation a dégénéré puisque l’homme réussit à pénétrer dans l’appartement et il agresse son ancienne compagne. A cet instant, les policiers entrent également dans le logement et ils tentent de maîtriser cet individu très violent. Ce dernier réussit à repousser les forces de l’ordre en utilisant une bombe lacrymogène subtilisée aux policiers. Par la suite, Nicolas se retrouve dans la chambre avec sa fillette de 4 ans et son ancienne compagne.

La fillette est décédée ce matin

La situation est dramatique puisqu’elle nécessite l’intervention de policiers supplémentaires. Toutefois, la femme se met à hurler dans l’appartement et elle alerte les forces de l’ordre. Elles pénètrent dans la chambre et constatent que l’homme poignarde la fillette. Ce dernier est maîtrisé selon le journal grâce à deux décharges électriques et l’enfant est transporté en urgence à l’hôpital. Toutefois, la petite fille n’a pas survécu et elle a été poignardée au moins à 4 reprises. Elle est décédée aux alentours de 10 heures à Paris à l’hôpital Necker. Selon le journal, le père de famille était déjà connu de la police pour des faits de violence.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *