LOADING

Type to search

La Corse est inquiète, un staphylocoque doré contamine une dizaine d’enfants

2 années ago
Share

La Corse est en alerte, plusieurs enfants ont été contaminés par le staphylocoque doré. Les faits se sont déroulés dans la région de Vivario en Haute-Corse, plusieurs enfants présentant des plaies multiples, furoncles, abcès, impétigo, plus particulièrement aux jambes et aux coudes ont été infectés par un staphylocoque doré. Ces enfants au nombre de quinze, âgés de 5 à 12 ans ont été pris en charge par les autorités compétentes pour des soins adaptés, selon le journal local « Corse matin ».

Le village de Vivario en Corse

Le village de Vivario en Corse / Crédit Photo : Wikimédia – Pierre Bona

Le directeur général de l’agence régionale de la santé (ARS) de Corse aurait indiqué que ces enfants et ces adolescents avaient tous fréquenté une fête dans cette petite ville au début du mois d’août. Il y aurait eu une contamination lors des nombreux jeux d’eau installés dans une structure gonflable. Le directeur a rappelé que cette structure n’était pas responsable de l’infection, mais elle avait facilité la prolifération des bactéries, il conseille également à toutes les personnes qui ont pu assister à cette fête du 1er août à Vivario de consulter un médecin s’ils présentent des plaies cutanées.

La Corse est en alerte après une infection massive au staphylocoque doré

Le staphylocoque doré est une bactérie bien connue, elle est responsable d’intoxications alimentaires et d’infections nosocomiales à l’hôpital. Les bactéries sont très présentes autour de nous, au niveau de la peau et des muqueuses, lorsque les bactéries traversent la peau, il y a infection, elles peuvent se compliquer et entraîner une septicémie. Ceci est à prendre avec beaucoup de sérieux et de précaution. L’hygiène est la seule barrière capable de préserver la persistance des bactéries susceptibles de déclencher le staphylocoque doré.

Donner l’alerte en cas d’une nouvelle infection en Corse

Tous les enfants ont reçu un traitement d’antibiotiques et de pommade. Des investigations vont être réalisées afin d’évaluer les risques potentiels et surtout il va falloir identifier le foyer infectieux, qui a suscité tous ces problèmes sanitaires. Le maire du petit village a déclaré que les tests qui ont été faits au niveau de l’eau se sont révélés négatif. Si de nouveaux cas sont détectés, ils doivent être signalés à l’ARS de Corse au 04.95.51.99.88 ou à l’adresse mail ars2a-alerte@ars.santé.fr. Le journal devrait durant les jours prochains donner plus de précision.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *