Accueil / Actualités / La fibromyalgie, comment la traiter ?

La fibromyalgie, comment la traiter ?

Cette pathologie se caractérise par une douleur diffuse ou des sensations de brûlure de la tête aux pieds, le tout accompagné d’une grande fatigue, c’est également une maladie chronique. Elle a été reconnue en 1992 par l’Organisation mondiale de la Santé. La fibromyalgie touche environ 2 à 5% de la population, ce n’est pas une maladie rare, elle atteint principalement les femmes entre 30 et 50 ans, 4 femmes pour un homme, elle peut aussi se déclarer chez l’enfant. La cause demeure inconnue, elle n’est pas contagieuse.

Consulter un médecin

Peut-on la traiter par des méthodes douces ?

Des chercheurs américains de la Mayo Clinic aux États-Unis ont réuni plusieurs études sur le sujet entre 1996 et mars 2016 sur les traitements non médicamenteux de la fibromyalgie. Les conclusions ont démontré que plus de cinq pratiques corporelles comme le yoga, l’acupuncture, la méditation, le tai-chi et les massages seraient efficaces pour diminuer les douleurs du dos, du cou, des maux de tête, de l’arthrose. Une étude a été mise en place sur plus de 90 femmes qui pratiquaient la méditation, les symptômes se sont atténués, le sommeil s’est amélioré. Le tai-chi a eu des effets positifs sur la maladie, l’acupuncture également, quant aux massages, il y a eu peu de résultats encourageants.

Avec les douleurs diffuses, la fatigue est le symptôme le plus constant

Elle peut devenir invalidante au fil du temps. La situation debout devient de plus en plus pénible, l’impact psychologique peut avoir des effets très néfastes surtout si la personne était avant la maladie très active. Le patient se réveille le matin aussi fatigué que lorsqu’il s’est couché, le sommeil n’est alors pas réparateur. La fibromyalgie ne met pas en jeu le pronostic vital, car elle ne compromet pas les organes vitaux. Certaines formes sont associées à d’autres pathologies, en particulier les rhumatismes inflammatoires. Plusieurs recherches sont à l’étude, quel rôle joue le stress, les virus, la génétique ? Il est avéré que l’activité sportive douce doit être maintenue. Il existe différentes associations consacrées à cette maladie.

Consulter un médecin, Pixabay – cleankidsmagazin

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Consulter un médecin

Méningite C : un décès montre que cette infection peut être mortelle

En milieu de semaine, plus d’une quarantaine de personnes ont été prises en charge par …

Réagissez !