LOADING

Type to search

La goutte de lait a fait déborder le pichet pour les éleveurs de vaches

2 années ago
Share

Les engagements qui avaient été pris lors de la table ronde du 24 juillet dernier n’ont sans doute servi à rien, les éleveurs et producteurs de lait se trouvent toujours dans la même situation.

Lait

Lait / Crédit Photo : Pixabay – condesign

Il semblerait que pour certains grands groupes qui achètent le lait aux éleveurs, les augmentations qui avaient été prévues ne soient pas encore au programme. Les accords conclus fin juillet visaient à rémunérer 340 euros les mille litres de lait, mais en réalité, il n’en est rien pour l’instant.

Un courrier a mis le feu aux poudres, « Savencia » bien connu pour ces fromages tel que Cœur de Lion, Tartare, Elle et Vire et Caprice des Dieux, va continuer à verser 300 euros les mille litres de lait, ceci a été révélé par le président de la fédération nationale des producteurs de laits (FNPL). Selon André Bonnard les groupes de ce genre sont malheureusement en train d’augmenter leurs marges et ils ne tiennent pas compte des engagements pris en février avec la grande distribution selon Le Parisien.

La crise du lait continue en France

Le ministre de l’Agriculture et son entourage jouent la prudence, ils veulent essayer de temporiser la situation en déclarant simplement que la table ronde du 24 juillet dernier n’avait que le but de sensibiliser les industriels. Les hausses d’achat du lait vont être sans doute très complexes, les éleveurs vont continuer à travailler pour pas grand-chose, leur métier est en danger, la France a pourtant besoin de son agriculture et les autorités compétentes n’ont pas l’air de bien réaliser le problème existant.

Seul Sodiaal a changé sa pratique pour l’achat du lait

Un groupe a joué le jeu, c’est Sodiaal numéro un du lait dans notre pays pour ses marques, Entremont, Candia et Yoplait et dès le début du mois d’août ils ont payé 340 euros les mille litres de lait aux producteurs, Savencia contacté par Le Parisien n’a pas donné suite pour l’instant. Certains groupes vont continuer à s’approvisionner en lait bon marché dans les pays européens, des contrats sont en cours, dans les prochains jours la colère des producteurs de lait ne devrait pas faiblir.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *