Accueil / Actualités / La vaccination toujours très controversée, les médecins douteraient

La vaccination toujours très controversée, les médecins douteraient

L’utilité de certains vaccins est depuis quelque temps remise en question par de nombreuses personnes, le scepticisme est de rigueur pour une grande partie de la population en France.

Vaccin
Vaccin / Crédit Photo : Wikipédia – James Gathany

Des patients et même des médecins craindraient tout particulièrement les adjuvants, il y aurait trop de zones d’ombre et pas assez d’explications, et pourtant depuis près de deux siècles, les vaccins ont contribué à éradiquer bien des maladies graves comme la polio, la variole.

Des vaccins qui posent des problèmes pour les médecins

Certains médecins rejoindraient les anti-vaccins, une étude qui a été publiée le quatre juillet dernier dans le magazine « Ebiomédecine » démontrerait que sur 1600 médecins généralistes interrogés, 26% se poseraient des questions sur l’utilité de certains vaccins. Sur l’enquête, cinq vaccins étaient concernés, la rougeole, l’hépatite, la méningite, le papillomavirus, la grippe, ils expliquent que des doutes demeurent sur les effets secondaires de ces vaccins tout particulièrement, 57% des praticiens feraient encore le vaccin contre la méningite C. Les chercheurs déplorent cette situation, selon eux cela pourrait déboucher avec le temps à une recrudescence de certaines maladies et sans cette protection qu’est la vaccination, des épidémies pourraient refaire surface.

Des médecins qui ne peuvent pas renseigner les patients

Les résultats de cette étude indiquent également que les médecins éprouveraient de la difficulté à renseigner correctement les patients sur les adjuvants et les problèmes qu’ils entraînent, 43% d’entre eux ne connaîtraient pas vraiment les effets des adjuvants sur la santé. Faut-il se poser des questions, faire confiance à l’habitude ou tout remettre en question ? Pourquoi certains médecins ne sont-ils pas capables de répondre de façon claire sur les effets secondaires que produisent plusieurs vaccins ? Les généralistes sont-ils assez compétents pour évaluer de façon scientifique à toutes ces interrogations bien légitimes ?

Une vaccination sans danger avec davantage d’informations

Une formation doit être prise en considération pour que les médecins soient dorénavant plus aptes à répondre de façon détaillée et précise aux questions que peuvent se poser tous les parents. La vaccination reste le seul moyen de se protéger contre certaines maladies mortelles, mais il faut connaitre tous les paramètres, les bons et les mauvais pour une vaccination sans danger.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Un seul commentaire

  1. – Le Décret n° 2012-855 du 5 juillet 2012 dit que chacun peut accepter ou refuser un acte médical :

    Décret n° 2012-855 du 5 juillet 2012 portant publication de la convention pour la protection des droits de l’homme et de la dignité de l’être humain à l’égard des applications de la biologie et de la médecine.

    Chapitre II : Consentement – Article 5

    Une intervention dans le domaine de la santé ne peut être effectuée qu’après que la personne concernée y a donné son consentement libre et éclairé.

    Cette personne reçoit préalablement une information adéquate quant au but et à la nature de l’intervention ainsi que quant à ses conséquences et ses risques.

    La personne concernée peut, à tout moment, librement retirer son consentement.

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000026151968

    – La revue du praticien : Tome 25 – N° 869 – novembre 2011 – page 716 indique que seuls 1 à 10 % des effets secondaires graves des vaccins sont notifiés. Il faut donc multiplier par 10 ou 100 les chiffres annoncés par les autorités.

    Exemples :

    Gastro-entérite: la mort de deux nourrissons confirmée après une vaccination :

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/gastro-enterite-la-mort-de-deux-nourrissons-confirmee-apres-une-vaccination_1667046.html

    Vaccin contre l’hépatite B: 2,4 millions d’euros d’indemnités pour une patiente

    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/vaccin-contre-l-hepatite-b-2-4-millions-d-euros-d-indemnites-pour-une-patiente_1566309.html

Réagissez !