Accueil / Actualités / Lait maternel : des molécules anti-inflammatoires indispensables aux bébés

Lait maternel : des molécules anti-inflammatoires indispensables aux bébés

Le lait maternel ne doit pas être délaissé par les mamans, car une étude montre qu’il est riche en molécules anti-inflammatoires. Malgré les points positifs, nombreux sont les enfants qui ont du lait classique dans un biberon.

Bébé
Bébé / Crédit Photo : Pixabay – sutipok

Le lait maternel est généralement un réflexe dès la naissance, car 70% des bébés sont nourris de cette façon. Toutefois, au fil des semaines, l’habitude se perd au profit d’un biberon classique avec du lait en poudre. Plusieurs raisons sont observées et dans la plupart des cas, elle est d’ordre professionnel. Pourtant, le lait maternel renforce l’immunité des nourrissons et il est surtout composé de molécules anti-inflammatoires. Par conséquent, il est en mesure de combattre les infections et de renforcer la santé de l’enfant.

Le lait maternel contient des nutriments et des molécules surprenantes

Certaines mamans peuvent toutefois déceler une différence entre des bébés nourris avec du lait maternel et les autres. Ce sont généralement des enfants qui tombent moins malades et si cela relève d’une idée reçue pour beaucoup, la découverte partagée dans la revue Mucosal Immunology semble l’illustrer parfaitement. Le lait maternel contient des nutriments ainsi des anticorps, mais les chercheurs ont pu déceler des molécules qui luttent contre les inflammations et il s’agit donc d’une méthode naturelle. Le docteur Charles Serhan qui pilote cette trouvaille estime qu’il s’agit d’une surprise.

Ne pas négliger l’allaitement dès la naissance

Le lait maternel a donc les points forts pour se démarquer très facilement, car aucune découverte similaire n’a été faire avec du lait classique de vache. L’enfant peut toutefois plus facilement combattre les maladies s’il a bénéficié de l’allaitement. Voici donc une raison supplémentaire pour revoir le mode alimentaire de l’enfant, car il serait dommage de le priver d’un tel bénéfice. Pourtant, l’allaitement jusqu’à 12 mois n’est pas courant, peu de mères ont recours à ce procédé.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !