Accueil / Actualités / Lait maternel et vache : un achat dangereux sur le Net

Lait maternel et vache : un achat dangereux sur le Net

Le lait maternel est une source de revenus, mais sur Internet, il est potentiellement dangereux. Les parents doivent faire preuve d’une grande vigilance.

Allaitement
Allaitement

Le lait maternel est produit par le corps de la femme et permet d’alimenter un bébé. Il est produit par les glandes mammaires contenues dans les seins de la maman. Par la spécificité de sa composition et contrairement au lait de vache, le lait humain se conserve relativement bien. L’eau étant le principal constituant du lait maternel, celui-ci est particulièrement désaltérant, il n’est donc pas nécessaire de rajouter des biberons d’eau entre les tétées. Chez les prématurés, le lait maternel est très important pour leur développement, car il contient des nutriments essentiels. Les professionnels de santé sont inquiets, on peut acheter du lait maternel sur Internet, cela est en plein essor aux États-Unis, mais il y aurait une absence de contrôle. Une étude a démontré que le lait maternel était parfois coupé avec du lait de vache ce qui augmenterait le volume de lait à vendre, donc une rentabilité plus importante.

Des allergies avec le lait maternel coupé avec du lait de vache

Le lait maternel vendu sur les sites « Milk Sharing » peut-être une source de revenus non négligeable, puisqu’un litre de ce lait se vendrait 50 euros le litre, le bébé le boira en deux jours. Pour tous les enfants qui souffrent d’intolérance au lait de vache, ces achats sur Internet peuvent être très dangereux, mais sans parler d’allergie, le lait frelaté peut aussi contenir des bactéries voir le Sida ou l’hépatite.

Le lait maternel demande une attention particulière

En France, le lait maternel est très réglementé par la loi, le partage et la vente sont strictement interdits et illégaux, des lactariums répartis sur tout le pays sont là pour pourvoir à la collecte et à la distribution, mais bénévolement, le lait est analysé, il ne présente aucun risque sanitaire. L’OMS recommande à toutes les mamans désireuses de nourrir leurs bébés avec du lait maternel et en cas de problèmes personnels de se renseigner auprès du pédiatre ou de la maternité.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Asthme

BPCO et asthme : des millions de personnes ont perdu la vie

L’asthme et la broncho-pneumopathie chronique respiratoire (BPCO) auraient fait plus de 3,6 millions de victimes, …

Réagissez !