LOADING

Type to search

Le lait et la viande bio contiendraient plus d’oméga 3

2 années ago
Share

L’alimentation biologique est bien souvent sur le devant de la scène, les consommateurs en parlent de plus en plus, mais est-elle plus profitable pour l’environnement, les animaux et les hommes ou n’est-ce qu’une question de marketing ? D’après cette nouvelle enquête, le lait et la viande issus de l’agriculture biologique contiendraient plus d’acides gras essentiels et d’antioxydants que les mêmes produits de l’agriculture dite traditionnelle. Les Français ont-ils le réflexe bio ?

Les oméga 3 sont plus nombreux dans l’agriculture biologique

Deux nouvelles analyses qui sont parues dans le British Journal of Nutrition mettent en évidence qu’une différence notable existerait entre les produits bio et ceux issus de l’agriculture normale. Dans le lait et la viande bio, il y aurait plus de 50% d’oméga 3. Il faut rappeler que ces acides gras sont essentiels pour lutter contre les maladies vasculaires et ils participeraient à une amélioration des facteurs neurologiques du fait que cette viande et ce lait contiendraient moins de graisses saturées, l’apport des acides gras est plus important sans pour cela faire grimper les calories. L’agence  de la sécurité alimentaire conseille de doubler les apports d’oméga 3 dans l’alimentation, cela peut devenir difficile, mais les nutriments biologiques suffiraient à apporter la dose nécessaire à l’organisme pour le protéger.

Les adeptes du bio ne cessent de prendre de l’ampleur

Le bio prend de l’ampleur, de plus en plus de personnes se tournent vers cette alimentation, car ils sont à la recherche de denrées plus saines, plus nutritives, plus savoureuses et plus écologiques. Tout le monde sait que les pesticides sont des poisons pour la nature, les insectes, les végétaux et ils sont également un réel danger pour l’homme et sa santé. Quelle est la dose de pesticides que l’on peut retrouver dans les aliments que nous consommons ?

Le lait bio semble aussi avoir des inconvénients

Il semblerait que selon plusieurs études, les résidus des différents pesticides seraient conformes aux normes officielles. Malgré tout dans le bio tout n’est pas parfait, le lait contiendrait plus d’iode soit 74% supplémentaire. Le sel est enrichi en iode et en France, le consommateur est donc invité à une certaine prudence et pour contrecarrer ce problème majeur, l’EFSA a décidé de réduire le taux d’iode de 5 à 2 mg par kilo contenu dans l’alimentation destinée au bétail.

Lait, Pixabay – artemtation

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *