LOADING

Type to search

L’association L214 et ses combats contre la maltraitance animale

2 années ago
Share

L’association a été fondée en 2008 par des militants végétariens, le noyau central est composé d’une dizaine de bénévoles et d’un même nombre de salariés. Ils se sont fait connaitre par leurs vidéos-chocs toutes filmées sur le terrain.

L’association L214 sait marquer les esprits

Pourquoi L214 ? Ce pseudonyme fait référence à l’article L214 du code rural en 1976, les animaux y sont désignés alors comme des êtres sensibles. ART L214-1 : « tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce ». Cet article est bien souvent bafoué  de nos jours et bien plus que l’on croit. L’association L214 encourage tous les consommateurs que nous sommes à adopter une attitude d’achat responsable et selon les convictions de chacun, se passer le plus possible de viande, mais surtout refuser les produits issus des élevages intensifs ou les animaux sont durant leur courte vie confronter à une maltraitance continuelle.

Des vidéos pour montrer la cruauté de certains abattoirs

L’association s’est fait connaitre au grand public avec des images-chocs. Le mauvais traitement dans les abattoirs est insupportable, comment manger de la viande après avoir vu des agneaux écartelés vivants ou des vaches battues, des pattes cassées et des dépucelages alors que les animaux sont encore en vie ? Les fondateurs, Brigitte Gothière et Sébastien Arsac sont des militants de longue date, le couple ne mange pas de viande et ils se sont convertis récemment au végétalisme (sans poisson ni produits laitiers), les grands parents de Sébastien étaient pourtant bouchers. La page Facebook de L214 enregistre plus de 470.000 abonnés. A raison de cinq ou six vidéos par an, ils dénoncent non seulement la maltraitance dans les abattoirs, mais également le broyage des poussins mâles lors de la fabrication du foie gras, l’élevage en cage des poules pondeuses, les élevages de lapins ou la souffrance est leur quotidien comme le souligne à juste titre Le Monde.

Les vidéos de L214 ont-elles un impact positif ?

Grâce à cette association, de nombreux Français ont pu mieux comprendre et réaliser comment les animaux étaient traités dans notre pays et si ces vidéos-chocs peuvent un jour avoir un impact positif pour le respect de l’animal, bravo à L214 et que longtemps encore, il traque les bourreaux.

Vaches, Pixabay

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *