Justice

L’avocat de Christian Quesada partage ses paroles

Comme le révèle Le Parisien, le projet d’adaptation de l’autobiographie de Christian Quesada n’aurait en fait jamais existé. Selon le quotidien, la maison d’édition du Maître de Midi a précisé qu’aucun projet de ce type n’était en cours. Christian Quesada avait pourtant laissé entendre des rumeurs contraires auprès des médias lors de la sortie de son livre. Rappelons que ce livre a été retiré de la vente après la mise en examen de Christian Quesada.

Il serait scandalisé

Son avocat raconte en effet que son client qui vit à l’isolement pour sa sécurité se tient tout de même au courant de ce qui se passe autour de son affaire. Il serait outré par tous les propos qui circulent à son égard et notamment le témoignage de l’un de ses ex co-détenus diffusé sur C8. Christian Quesada assume ses actes tout en réfutant les accusations d’agressions sexuelles et de pédophilie et selon les dires de son avocat, il serait attiré par les adolescents, mais pas par les enfants. Les accusations vis-à-vis de Christian Quesada seraient disproportionnées, car il ne nie pas les images et les vidéos pornographiques, mais il n’aurait jamais passé à l’acte. Son avocat parle de « fantasmes, Quesada, c’est pas Dutroux ».

Est-ce un lynchage médiatique ?

Depuis le 27 mars dernier, Christian Quesada est incarcéré pour détention et diffusion d’images pédopornographiques et détournement de mineurs. L’ancien champion des « 12 coups de midi » se défend aujourd’hui par la voix de son avocat. Dans une interview accordée au journal Le Progrès, il affirme notamment que son client est une victime d’une déferlante de « désinformation et un lynchage médiatique ». Des propos forts, mais, ont-ils vraiment une résonance auprès du public qui l’a suivi lors des passages télévisés ? Aujourd’hui, tous sont choqués d’avoir appris que ce candidat au RSA était en fait un présumé coupable dans une affaire de justice.

Justice, Pixabay – Activedia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *