LOADING

Type to search

Le bégaiement toucherait 650 000 personnes en France : ce trouble du langage est peu connu mais se soigne très bien

1 mois ago
Share

Ce dimanche 22 octobre 2017 était la journée mondiale du bégaiement. Ce trouble du langage est un handicap difficile à vivre au quotidien dans la vie privée tout comme dans la vie professionnelle. Le bégaiement toucherait 1% de la population en France soit 650 000 personnes. Il peut, rassurez-vous, être très bien soigné. Une prise en charge précoce est fortement recommandée.

Bouche

Le bégaiement, qu’est-ce que c’est ?

Le bégaiement est un trouble du langage durable et fluctuant. Il se manifeste par des blocages, des prolongations, des répétitions et des insistances de sons, syllabes ou mots. Ce trouble est souvent associé à des éléments comportementaux, cognitifs et affectifs. Des troubles du langage sont parfois associés : lapsus, emploi de mots impropres, mauvaise syntaxe etc. Le bégaiement ne doit pas être confondu avec le bredouillage (parole indistincte) et le balbutiement (parole mal articulée). Notons que 5% des enfants bégaient à un moment de leur développement (une fille pour trois garçons). Si le bégaiement ne s’estompe pas de lui-même, à l’âge de 5 ans, il est indispensable de ne plus tarder à consulter un spécialiste.

Quelles sont les causes du bégaiement ?

Majoritairement, le bégaiement apparaît dans l’enfance, entre l’âge de 3 et 7 ans. Ses causes sont relativement mal connues même si différents facteurs puissent en être à l’origine : parmi eux, des problèmes neuromusculaires sont évoqués. Des facteurs psychologiques comme l’anxiété ou l’hyperémotivité peuvent également être à l’origine du bégaiement. Un climat tendu ou un choc émotionnel peuvent provoquer un bégaiement. Des adultes peuvent ainsi en souffrir après un accident ou un événement traumatisant alors qu’ils n’avaient jamais bégayés. Il semblerait enfin que le facteur génétique puisse également être lié au développement du bégaiement. Les pistes sont nombreuses et gagnent à être explorées.

Comment soigner le bégaiement ?

Première chose essentielle à avoir bien ancrée en tête, il n’existe pas encore de médicament pour traiter le bégaiement. La méthode la plus connue pour affronter ce trouble de l’élocution reste l’orthophonie. Il existe ensuite les thérapies cognitives et comportementales qui vont, grâce à des jeux de rôle, déconstruire les fausses croyances des bègues comme l’impossibilité de prendre la parole en public ou le jugement des autres. Pour soigner le bégaiement, d’autres personnes vont préférer suivre des psychothérapies plus profondes. Il existe aussi la possibilité de faire des séances de sophrologie ou de relaxation. Autant d’approches pouvant être combinées et qui permettent de le surmonter.

Bouche, Pixabay

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *