Accueil / Actualités / Le Havre devient rose pour la lutte contre le cancer du sein

Le Havre devient rose pour la lutte contre le cancer du sein

Le Havre a pris des couleurs ce dimanche matin 7 juin pour la bonne cause. Une vague rose a envahi la ville pour la lutte contre le cancer du sein.

Le Havre en rose pour le cancer du sein
Le Havre en rose pour le cancer du sein / Crédit Photo : Capture YouTube de France 3 Haute-Normandie

Pour qu’un phénomène soit remarqué et médiatique, il doit être visible. Par conséquent, la vague rose qui a transformé le Havre n’est pas passée inaperçue et le rendu est magnifique. La cause est également juste et nécessaire puisqu’il s’agit de la lutte contre le cancer du sein. Ce « crabe » néfaste aura tendance à toucher une femme sur huit et il reste mortel même si le taux de guérison est important notamment si la maladie est traitée dès le début.

Le Havre a été baigné par une vague rose ce dimanche

Pour cet évènement, l’objectif consiste à marquer les esprits et une course avait donc été organisée en Normandie dans la ville Le Havre. Paris Normandie nous informe que 12 000 femmes vêtues d’un t-shirt rose ont participé à cet évènement. Ce dernier porte un nom puisqu’il est baptisé Amazone. En 2014, près de 50 000 euros avaient été rassemblés et la somme d’argent avait pu être reversée aux différentes associations qui luttent quotidiennement contre le cancer du sein. La deuxième édition a rencontré un franc succès, car par rapport à l’année dernière, le nombre de participants avait doublé.

Le cancer du sein rassemble deux fois plus de femmes en 2015

En effet, en 2014, 6000 femmes avaient rejoint les rangs de la course rose et cette année, 12 000 se sont mobilisées pour une noble cause. Paris Normandie nous indique que cette édition n’a pas été anodine, car les amazones ont parcouru 6 km et cet évènement a eu l’occasion de rapporter 52 000 euros. La somme tombe une nouvelle fois dans la poche des associations qui font leur possible pour que le cancer du sein recule de plus en plus et que le taux de guérison augmente grâce à un dépistage rapide et une sensibilisation précoce.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !