Accueil / Actualités / Le mercure dans les plombages dentaires peut s’avérer être dangereux

Le mercure dans les plombages dentaires peut s’avérer être dangereux

L’amalgame dentaire au mercure (plombage gris) est un matériau durable qui en plus ne coûte pas cher mais cela peut porter préjudice à la santé. Les dentistes doivent actuellement entreposer les déchets dans un contenant fortement hermétique et incassable.

Appareil dentaire

Pourquoi continuer à utiliser un produit dans la bouche alors qu’il est interdit de le jeter dans la nature ?

L’organisation mondiale de la santé a déclaré en 1991 que la plus grande source de mercure pour la population non exposée de façon industrielle émanait des amalgames dentaires.

Le mercure est un métaux lourd très dangereux pour la santé, l’OMS présente cette substance comme étant l’un des dix polluants les plus préoccupants. Actuellement, on attribue les effets du mercure à la maladie d’Alzheimer, la sclérose en plaque, les problèmes rénaux. L’homme n’est pas encore parvenu à créer un matériau de remplacement aussi parfait que la dent naturelle, c’est pourquoi, il faut en prendre soin.

Aujourd’hui, les couronnes et autres incrustations en céramique sont privilégiées

Les chercheurs ont étudié le taux de mercure dans le sang de plus de 14.000 personnes entre 2003 et 2012, ils ont mis en évidence que pour celles ayant au moins huit plombages, le taux était élevé deux fois plus que la moyenne, une limite à ne pas dépasser afin d’éviter les problèmes de santé.

Les plombages qui contiennent du mercure sont considérés par les dentistes comme étant les meilleurs, les plus résistants 30 à 40 ans de vie. Ils représentent plus de 70% du marché français. L’agence nationale du médicament avait dès 2015 affirmé sa volonté de voir diminuer le mercure dans le traitement des caries dentaires, elle avait également déconseillé cette restauration à base de mercure pour les personnes souffrant de problèmes rénaux. Parmis les alternatives possible, il existe des résines dentaires mais elles ne sont pas sans risque non plus, elles peuvent libérer de petites quantités de bisphénol A, un perturbateur endocrinien bien connu. Il a été interdit en France pour la fabrication des contenants alimentaire en janvier 2015. De toute évidence, il ne faut pas dépasser huit plombages au mercure.

Appareil dentaire, Pixabay – jarmoluk

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !