Depuis son entrée en vigueur en 2018, le RGPD a fait couler beaucoup d’encre. Cette mise en conformité obligatoire pour le respect des données personnelles peut être complexe pour la stratégie marketing. Que ce soit avec le B2B ou le B2C, un impact est à prévoir, d’où l’intérêt de bien se renseigner afin d’éviter les mauvaises surprises.

La prospection publicitaire est modifiée avec le RGPD

Lorsque le professionnel collabore directement avec le consommateur, il doit être vigilant puisque le RGPD demande le respect des données personnelles. Avant de lancer une publicité, le consentement sera alors incontournable. Si ce dernier n’est pas donné, les spots publicitaires ainsi que les newsletters par exemple ne pourront pas être diffusés, ce qui peut avoir des conséquences sur le chiffre d’affaires. Il est donc important de rassurer le consommateur concernant le traitement de ces données personnelles.

En faisant appel à une entreprise spécialisée dans le RGPD et les stratégies marketing, vous mettez toutes les chances de votre côté pour que le consommateur puisse voir cette publicité. N’oublions pas que celle-ci est incontournable pour accroître la productivité et la rentabilité d’une société. Sur Internet, les publicités peuvent être envahissantes pour le client. Les Français sont alors nombreux à refuser le consentement à cause de ces spots qui se multiplient au fil des pages.

En rassurant le consommateur et en développant une bonne stratégie avec des publicités pertinentes et ciblées, vous ne devriez pas être impacté négativement par le RGPD.

Le marketing B2B n’est pas touché négativement par ce RGPD

Lorsque les entreprises travaillent avec des professionnels, ce consentement n’existe pas pour la diffusion des publicités, les newsletters ou l’envoi d’emails commerciaux. Il faudra toutefois jouer la carte de la transparence afin de le fidéliser tout en répondant à ses attentes. Nous vous conseillons de développer une stratégie marketing en lien avec son domaine d’activité.

L’usage des données personnelles est réglementé !

Autrefois, les publicités étaient abondantes et elles ne ciblaient pas forcément les internautes. Les promotions étaient diffusées par divers canaux et certains sites pouvaient utiliser les données personnelles sans se soucier de l’impact. Avec l’arrivée du RGPD, tout a été modifié pour la collecte de ces informations. Ces dernières sont primordiales pour lancer des stratégies marketing de qualité. Lorsqu’elles ciblent un consommateur ou un professionnel afin de répondre à leurs attentes, le taux de conversion est beaucoup plus fort.

  • Il faut donc être transparent concernant l’usage des données personnelles et surtout sur la durée de conservation.
  • Les données enregistrées ne doivent pas être identifiables, il est aussi important de mettre en place des mesures de sécurisation.
  • Certaines entreprises sont victimes d’arnaques ou de cyberattaques, il est primordial de sécuriser toutes les données.

Les pirates sont nombreux à les chercher puisqu’elles valent de l’or, d’où l’intérêt de les protéger le plus possible. C’est aussi un gage de qualité pour les consommateurs ou les professionnels qui accordent plus facilement leur confiance.

La mise en conformité avec le RGPD est donc incontournable que ce soit pour le B2B ou le B2C, mais vous devez être vigilant concernant l’usage et le traitement. Pour que vos prospections portent leurs fruits, pour éviter les sanctions de la CNIL et pour répondre aux attentes des clients, le respect et la transparence sont les deux critères primordiaux.