LOADING

Type to search

Le roi d’Arabie Saoudite, sa venue en France fait couler beaucoup d’encre

2 années ago
Share

Le roi est sur la Côte d’Azur depuis samedi dernier et pas une journée sans de nouvelles polémiques, tout d’abord la privatisation de la plage avait été perçue comme un outrage à la liberté des vacanciers déjà présents, les habitants et la municipalité n’ont pas apprécié également cette privatisation d’un endroit publique.

Le roi d'Arabie Saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud

Le roi d’Arabie Saoudite, Salmane ben Abdelaziz Al Saoud / Crédit Photo : Wikipédia – Secretary of Defense

Un CRS a été renversé par un automobiliste devant la villa où le roi saoudien passe ses vacances dans le département des Alpes Maritimes à Vallauris, il faisait la circulation quand il a été fauché vers 23 heures 30 par un véhicule roulant à petite vitesse, il a été transporté immédiatement à l’hôpital le plus proche et ses blessures ne sont que légères, le fonctionnaire de police a des plaies à une jambe selon Nice Matin.

A Vallauris, le roi d’Arabie Saoudite évince une femme CRS

Les rebondissements continuent, le roi aurait voulu se baigner et il n’aurait pas apprécié qu’une femme CRS soit présente sur les lieux, il aurait alors exigé qu’elle soit écartée de son dispositif de surveillance, elle aurait alors contrôlé l’entrée des véhicules dans la maison où réside le roi saoudien. Face à cette discrimination féminine, la préfecture de police du département a tenu à commenter cette affaire un peu dérangeante, dès mardi le directeur départemental de la sécurité publique des Alpes Maritime a déclaré : « la famille royale n’a jamais demandé a ce que soit écarté le personnel féminin » selon Elle, mais selon le magazine Marianne, les policiers présents sur les lieux ont confirmé que leur collègue féminine a bien été évincée de la plage.

Jean-Pierre Pernaut excédé par le roi d’Arabie Saoudite

Quant à Jean-Pierre Pernaut, le journaliste préféré des Français qui présente avec talent le JT de TF1 à 13 heures a déclaré sur son compte Facebook « c’est ballot j’aurais du privatiser la plage le temps de mes vacances ». Il a également relaté toutes les interdictions qu’il y avait en France et il est excédé : « cela donne envie de partir ailleurs ». Espérons tout de même que le roi saoudien ne soit pas la cause indirecte des mauvaises vacances de notre journaliste très sympathique.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *