Accueil / Actualités / Le surendettement ne faiblit pas, toujours plus de dossiers

Le surendettement ne faiblit pas, toujours plus de dossiers

La Banque de France vient de rendre sa copie annuelle, elle n’est pas très bonne pour l’année écoulée, en 2014, 64,6% des dossiers de surendettement jugés conformes concernaient des personnes vivant seules.

Surendettement
Surendettement / Crédit Photo : Pixabay – rebeccaleahdias0

Parmi ces dossiers, 51% n’auraient aucune personne à charge. Ces résultats seraient directement liés à la hausse du chômage et à la fragilité financière et professionnelle des Français. Le dépôt a augmenté de façon significative avec plus de 3,5% en 2014 soit 230.935 dossiers, le montant des sommes dues a lui aussi changé, il était de 38.446 euros en 2013 et en 2014 il représente un total de 40.223 euros.

Le surendettement touche de plus en plus de Français

Ceux qui déposent des dossiers de surendettement sont en grande majorité des foyers qui gagnent moins de 2000 euros mensuellement et qui ont des remboursements supérieurs à la rentrée d’argent. La banque de France nous apprend que désormais les locataires ne sont pas les seuls à se retrouver dans des problèmes d’argent, les propriétaires eux aussi allongent la liste de tous ceux concernés par le surendettement et ils se trouvent dans l’incapacité d’honorer leurs prêts immobiliers. Les dossiers de ce type représentent 11,8%.

Approcher un professionnel pour remplir le dossier de surendettement

La Banque de France au vu de ces chiffres alarmants a signalé que désormais les commissions « apprécient de manière plus large la recevabilité des dossiers » selon Argent-Boursier. Le dépôt d’un dossier de surendettement est un acte gratuit, une fois remplit correctement, avec toutes les pièces justificatives demandées, il sera étudié lors d’une commission, cela peut prendre un certain temps, elle va essayer au mieux de trouver une solution adaptée à la situation. La commission de surendettement ne peut pas prêter d’argent, racheter vos crédits, les payer à votre place et elle ne peut en aucun cas accorder des subventions.

La Banque de France peut aider les foyers en difficulté et ne pas hésiter à prendre conseil auprès d’un centre d’aide social pour que la constitution du dossier soit parfaitement remplie.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !