LOADING

Type to search

Leboncoin : une garde à vue dans l’affaire Amandine Estrabaud

3 années ago
Share

Sur le site Leboncoin, Amandine Estrabaud avait posté une annonce pour sa maison. Depuis, la jeune femme n’a plus donné de signes de vie.

Amandine Estrabaud

[/media-credit] Amandine Estrabaud

Amandine Estrabaud âgée de 30 ans à l’époque de sa disparition avait posté une annonce sur le site Leboncoin. La jeune femme avait été vue pour la dernière fois après le lycée et elle devait se rendre dans ce logement. Après une séparation, elle n’habitait plus dans ce pavillon et elle souhaitait le vendre. C’est pour cette raison qu’une annonce sur cette plateforme avait été postée. Il faut également noter que la jeune femme s’occupait des visites des lieux et les gendarmes avaient retrouvé le pavillon ouvert avec plusieurs effets personnels (une boucle d’oreille et une paire de chaussures).

Des affaires retrouvées près du pavillon mis en vente sur Leboncoin

À l’époque, Sud-Ouest précisait qu’il n’y avait pas eu de traces de lutte dans ce pavillon mis en vente sur Leboncoin. L’AFP signale aujourd’hui que l’affaire Amandine Estrabaud prend un nouveau tournant, car le Procureur de la République a fait quelques révélations. Une personne a été mise en garde à vue selon Michel Valet et cela devrait entraîner l’audition de plusieurs proches de cet individu. Les interrogatoires devraient se dérouler dans les locaux de la gendarmerie à Roquecourbe. Aucune information supplémentaire n’a été transmise et la disparition d’Amandine Estrabaud reste mystérieuse.

Amandine Estrabaud a-t-elle été contactée sur Leboncoin ?

Le site Leboncoin se retrouvait indirectement au cœur de cette affaire, car un agresseur aurait peut-être contacté la jeune femme pour la visite de ce pavillon. Ce ne sont que des suppositions et pour l’instant, il est préférable de faire preuve de patience pour obtenir les premiers éléments de réponses. Dans tous les cas, la jeune femme avait été vue pour la dernière fois aux alentours de 13 heures le 18 juin 2013. Elle a donc disparu depuis un an et l’appel à témoins n’avait pas permis apparemment à l’enquête d’avancer. Une page Facebook « Un immense espoir pour Amandine Estrabaud » avait vu le jour l’année dernière.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *