Accueil / Actualités / Pour la légalisation du cannabis, c’est négatif du côté de l’Académie de pharmacie

Pour la légalisation du cannabis, c’est négatif du côté de l’Académie de pharmacie

L’académie nationale de pharmacie a indiqué dans un communiqué paru à la fin du mois d’avril son opposition à la dépénalisation du cannabis en France, cette autorité appuie cette déclaration en insistant sur le fait que si cette drogue venait à être autorisée dans notre pays, cette situation permissive donnerait à la jeunesse une très mauvaise image.

Les effets du cannabis sont nocifs

Le cannabis, des défenseurs en font une substance peu dangereuse et affirment que sa légalisation permettrait de mieux contrôler les produits vendus légalement quant à ceux qui pensent que la dépénalisation serait une vraie catastrophe, car l’autoproduction serait si abondante qu’il serait impossible d’en gérer le flux important. Ses vertus, ses dangers, ses bienfaits, son origine, les effets secondaires, la dépendance, sa composition, tous ces termes employés sur cette drogue dite douce pullulent, mais le cannabis est une plante médicinale très puissante et dangereuse.

Elle a été introduite dans de nombreux pays pour ses vertus psychotropes. Le cannabis est utilisé depuis plus de 5000 ans, il a fait parti de la médecine traditionnelle chinoise, mais il ne faut pas oublier que le cannabis n’est pas sans danger pour la santé, les effets peuvent tuer.

De la dépendance à la perte de la mémoire

Le cannabis est, semble-t-il, d’origine chinoise, mais cela n’a jamais été vraiment prouvé. Certains pays ont légalisé sa consommation comme le Canada, les Pays-Bas, il représente la drogue la plus utilisée à travers l’hexagone et surtout par un public jeune. Les dangers de la consommation régulière, accrue sont sans aucun doute bien réels. Tous ceux qui s’adonnent à cette dépendance le fument, l’inhalent, le mangent, le boivent, mais les cellules du cerveau en sont altérées, perte de mémoire, de concentration, d’équilibre et il peut devenir une drogue très addictive.

L’Académie de pharmacie se dresse contre la légalisation du cannabis

Selon un sondage « Odoxa » réalisé par France Inter et Le Figaro, les Français sont contre pour la plus grande majorité pour sa légalisation, il est également révélé qu’un jeune sur deux entre 18 et 34 ans a déjà consommé du cannabis, plus de 6 personnes interrogées sur 10 sont très hostiles à sa dépénalisation et pourtant les Français restent les plus gros consommateurs de cette drogue, bien qu’il soit interdit, 3 personnes sur 10 avouent en avoir déjà consommé au moins une fois dans sa vie. L’académie nationale de pharmacie insiste sur le fait que la preuve est désormais établie, « on meurt du cannabis ».

Le cannabis, Pixabay – beofonemind

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Un seul commentaire

  1. POGNON, POGNON, POGNON. Evidemment 17 millions de français ayant déjà consommé au moins une fois du cannabis dans leur vie, cela aurait pu faire une énorme perte pour l’industrie du médicament.

    Non au cannabis, non à la santé à moindre coût, oui au shoot médicamenteux !

    Tous les mêmes … Rappelez vous que vous avez à faire a des hommes, et non pas à des liasses de billets.
    Vous avez le droit de vous remplir les poches, avec vos moyens, toujours plus frauduleux.

    Mais vous n’aurez pas notre droit de vie !

Réagissez !