Accueil / Actualités / L’épidémie de grippe est-elle à craindre cette année ?

L’épidémie de grippe est-elle à craindre cette année ?

La grippe en cette fin février a décidé de passer à l’attaque et selon les dernières données relevées par l’institut de veille sanitaire plus de 750.000 cas ont été recensés en  quatre semaines et le pic de l’épidémie devrait se situer très prochainement dans environ deux semaines. Les autorités de santé se veulent rassurantes pour cette épidémie 2015-2016 et selon les dernières statistiques, la grippe est moins grave que les années précédentes.

Il semblerait pourtant que le vaccin contre la grippe est cette année moins efficace

Le virus qui domine est de type B « victoria » et il est moins virulent que celui de type A. Les régions les plus touchées sont actuellement les départements Rhône Alpes avec 770 cas pour 100.000 habitants, le Languedoc Roussillon 500 cas et l’Ile de France 446 cas recensés. L’institut de veille sanitaire vient de déclarer que 197 personnes ont été admises en urgence réanimation la semaine dernière et 162 patients sont décédés des suites de la grippe. Ce chiffre peut paraître préoccupant et impressionnant, mais selon les spécialistes, il serait pourtant plus modéré que ceux des hivers passés, les conséquences de la grippe étaient alors bien plus graves. Pour l’année 2015-2016, le nombre des cas est de deux à quatre fois inférieur à ceux des deux hivers précédents. Les personnes les plus exposées sont des malades de plus de 56 ans, n’étant pas vaccinées ou ayant des facteurs à risque.

Le coup de froid de cette mi-février a conforté l’épidémie de grippe dans plusieurs régions françaises

En une semaine plus de 231.000 cas ont été répertoriés par les autorités sanitaires et en ce qui concerne l’autre maladie hivernale, la gastro-entérite, selon le réseau de surveillance de Sentinelles-INSERM, arriverait à son terme, les cas déclarés cet hiver sont en dessous du seuil épidémique, 160 cas pour 100.000 habitants la semaine dernière alors que le pic se situe aux alentours des 183 cas pour le même nombre d’habitants.

Il est encore temps d’éviter tous ces virus

Il faut pour cela avoir une bonne hygiène, se laver les mains très régulièrement, avant de se mettre à table. Si malheureusement vous n’avez pas pu éviter ces deux virus, il faut rester au chaud au fond de son lit, bien s’hydrater, prendre du paracétamol en cas de fièvre et pour la gastro, opter pour une diète de deux ou trois jours, associer avec des anti diarrhétiques et nauséeux et boire en petite quantité, en cas de complications, consulter un médecin pour un traitement plus approprié.

Maladie, Pixabay – Counselling

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cancer

Octobre rose : se concentrer davantage sur le dépistage du cancer du sein

La ligue veut pour cette édition 2017 retrouver le message initial, celui de la mobilisation …

Réagissez !