LOADING

Type to search

Tags: ,

Les chenilles processionnaires font des ravages, il faut se protéger

2 années ago
Share

Ces chenilles processionnaires représentent un vrai fléau en cette période hivernale, c’est le moment de la prolifération et les autorités sanitaires de la région PACA appellent à la vigilance et préconise quelques conseils afin d’éviter les désagréments liés à cet insecte ravageur. Plusieurs méthodes alternatives existent pour venir à bout de ces chenilles et cela en complément de l’épandage aérien de produits insecticides. La chenille processionnaire du pin ravage actuellement une grande partie de la moitié sud de la France.

Une pétition pour lutter activement contre les chenilles processionnaires

Des centaines de personnes s’alarment de cette situation néfaste, une habitante de la ville de Saint Martin de Vésubie située dans le département des Alpes Maritimes vient de lancer une pétition sur internet pour demander aux autorités de lutter activement contre cette prolifération. Cette pétition disponible sur Change a déjà été signée par plus de 17.000 personnes. Dans cette région, il est quasiment impossible de se promener, car les poils urticants de cette chenille sont très dérangeants et peuvent provoquer des désagréments plus ou moins graves.

Les poils se dispersent dans le vent à la première menace

La chenille lorsqu’elle se sent en danger ou simplement dérangée, elle disperse au gré du vent ses poils particulièrement urticants, ces derniers s’accrochent aux vêtements, à la peau, dans les cheveux et les démangeaisons sont inévitables, car la toxine urticante du poil est libérée. Des recommandations sont absolument à prendre en compte, il est vivement déconseillé de manipuler les chenilles et leurs nids, ne pas tondre les pelouses sous les arbres infestés, porter des vêtements couvrant.

Un véritable danger pour tous les animaux et notamment les chiens

Des précautions sont également à prendre en compte envers les très jeunes, si un enfant porte à la bouche une chenille, il faut immédiatement consulter un médecin, car une inflammation des muqueuses de la bouche et de l’intestin est à craindre. Les chenilles sont aussi dangereuses pour les chiens, la toxine urticante peut provoquer des lésions très graves, la perte de la langue et la mort de l’animal qui ne peut plus s’alimenter. L’agence régionale de santé PACA, la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt et de la région ainsi que l’ordre régional de vétérinaires viennent de rendre publics les avis et les recommandations d’usage face à cette invasion des chenilles processionnaires selon une source de France TV Info.

Les chenilles processionnaires, Pixabay – makamuki0

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *