LOADING

Type to search

Tags:

Les chiens policiers sont devenus presque indispensables lors des enquêtes

2 années ago
Share

Comme tout le monde le sait, l’odorat des chiens est particulièrement développé et certaines races sont de plus en plus présentes au côté des policiers pour effectuer des recherches lors d’une scène de crime, de dealers, de personnes disparues. Depuis 2003, la police a résolu plus de 162 affaires judiciaires avec l’aide de ces chiens renifleurs qui sont capables de reconnaître les odeurs humaines et indiquer aux policiers avec précision la présence sur les lieux d’un individu quelque peu suspect.

Des chiens indispensables grâce à un odorat redoutable

L’odorat du chien est 200 à 10.000 fois supérieur à celui de l’homme, ils peuvent aider la police à résoudre bien des énigmes complexes, depuis 2003, les chiens font partie des enquêtes et leur odorat est un plus qui s’ajoute aux relevés d’empreintes et à l’ADN. Pour démontrer la fiabilité de l’odorat des chiens, des chercheurs du centre de recherches en neurosciences situé à Lyon et la sous-direction de la police technique et scientifique (SDPTS) d’Écully ont publié les résultats de tout leur travail dans la revue Plos One mercredi 10 février. L’enseignement de ces chiens est très pointu, les techniques employées sont très fiables. L’équipe française a analysé les résultats de plus de 13 bergers allemands et belges malinois.

Les bergers allemands ont des compétentes très importantes

L’apprentissage de ces chiens renifleurs devient optimum au bout de deux ans de formation, ils parviennent alors à reconnaître deux odeurs de personnes différentes dans 85% des cas. Le chien est durant sa formation confrontée à des jeux de l’odorat et lorsque l’animal réussi le test, il est récompensé d’une friandise. Les scientifiques en charge de cette étude ont conclu que les bergers allemands obtenaient de meilleurs résultats que les  bergers belges malinois, ils sont plus obéissants et de ce fait plus à l’écoute du maitre chien.

Des enquêtes résolues parfois grâce aux chiens

Lorsqu’il y a une procédure judiciaire, deux chiens sont emmenés sur les lieux du délit et la technique de l’odorat est effectuée par deux chiens pour s’assurer qu’il ne peut y avoir aucune erreur, si les résultats sont concordants, la police scientifique reconnait comme validé l’indice. Cette méthode a permis de résoudre plus de 162 affaires sur 522 entre 2003 et 2016. L’odeur peut être reniflée et reconnue par le chien quelques jours après le passage du malfaiteur ou de la personne disparue. Ces chiens capables de réelles performances olfactives pourraient-ils être des auteurs déterminants dans des affaires non résolues ?

Berger allemand, Pixabay – 117271

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *