LOADING

Type to search

Les Français et l’alimentation, le budget diminue considérablement

2 années ago
Share

Les Français réduisent la dépense consacrée à l’alimentation. Le budget alimentaire a fondu comme neige au soleil pour de nombreux foyers. Selon l’INSEE, cette part budgétaire est passée de 35% en 1960 à 20% en 2014. Les ménages français ont fait évoluer leurs paniers alimentaires pas toujours de façon qualitative, quels sont les responsables de ce changement ?

Des aliments gras

Des aliments gras / Crédit Photo : Pixabay – Unsplash

Depuis plus de 50 ans les choses ont changé et selon l’INSEE, les crises sanitaires depuis 1996 et les prix ont sans doute un rôle très important dans ce bouleversement du comportement. Le panier de la ménagère comprend de moins en moins de viandes, seulement 20% des dépenses alimentaires en 2014 contre 26% dans les années 1997. La crise de la vache folle a eu raison de la confiance de certains foyers, la viande qualitative est souvent à un prix prohibitif et peu de personnes ont les moyens financiers pour s’en procurer, il faudrait choisir la qualité à la quantité, les fruits et les légumes frais ont eux aussi connu une baisse de consommation ainsi que le pain et les céréales. Alors que mangent les Français ? Vers quoi se tournent-ils ? Les plats préparés, les produits sucrés comme le chocolat, les confitures et certaines boissons non alcoolisées, en ce qui concerne les fromages et les produits laitiers, leur consommation est stable.

Pour l’alimentation, les Français choisissent la quantité et non la qualité

Les Français ont-ils perdu le goût de préparer eux même leurs repas ? Pourquoi cherchent-ils cette facilité pas toujours excellente pour la santé ? Le mode de vie a changé, moins de temps, donc les Français se sont dirigés vers les légumes surgelés, les pizzas et les desserts lactés, une augmentation de cette nourriture de 4,4% par et par habitant depuis 1960. La consommation d’alcool a également évolué, les bons vins sont plus recherchés, les alcools forts sont en hausse plus 2,2% par an. En 2014, les foyers ont consacré 232 milliards d’euros au budget alimentaire soit environ 3600 euros par an et par habitant.

Les Français réduisent le budget alimentaire

Les émissions de cuisine et les conseils récurrents plaidant la bonne nourriture avaient boosté la consommation de produits frais et les Français revenaient doucement à la cuisine faite maison, n’était-ce qu’une passade, une mode ? Il faut espérer que non. Les produits préparés ne sont pas très qualitatifs, souvent ils contiennent des sucres cachés, des colorants et des conservateurs alors qu’un plat préparé par soi même coûte bien moins cher et il est meilleur à la santé, retrouver le bon goût des aliments pour se donner une chance supplémentaire de bien se porter.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *