Si vous avez besoin de développer votre commerce en ayant une présence sur internet, il va vous falloir créer une boutique en ligne. Si cette démarche s’est beaucoup simplifiée ces dernières années, il reste cependant des étapes et des outils indispensables à acquérir. Voici un petit manuel qui va vous aider dans cette démarche.

Les outils intégrés au site

Lorsque l’on démarre la création d’un site, il faut en premier lieu lui trouver un nom de domaine qui en règle générale correspond ou contient le nom de la boutique physique s’il en existe une au préalable ou la marque de fabrique du produit à vendre. Si vous n’êtes en possession d’aucun de ces deux éléments, il va donc vous falloir faire preuve de créativité pour trouver un nom de domaine (c’est-à-dire l’adresse internet de votre site) qui soit libre.

Passée cette première étape, il convient de penser à la charte graphique et trouver un développeur ou prestataire capable de vous accompagner tout au long de la construction de ce nouvel outil. C’est ce que propose webromand avec des solutions clés en main que l’on peut ensuite améliorer en souscrivant différentes options.

Il faut ensuite prévoir une interface de paiement et intégrer la possibilité pour le client de payer par carte bancaire mais aussi éventuellement par Paypal ou d’autres fournisseurs sécurisés.

Enfin, les réseaux sociaux étant désormais incontournables dans le cadre de la mise en place d’une stratégie de marketing digital, il convient d’intégrer aussi directement à son site un accès direct vers Facebook, Instagram et éventuellement Youtube si vous aviez une chaîne préexistante.

Les outils extérieurs au site

Pour alimenter votre site ou un blog intégré, il va vous falloir notamment disposer de photos de qualité que vous pourrez prendre vous-même ou en faisant appel à un professionnel.

Par ailleurs, si votre boutique en ligne comprend de très nombreux articles, vous aurez peut-être intérêt à diffuser votre catalogue sur des market places et d’autres canaux de vente. Pour cela vous utiliserez des plateformes capables de gérer les deux services suivants :

Le PIM (Product Information Management) pour gérer toutes les données textuelles produits. On peut ainsi constituer, classifier, enrichir et diffuser toutes les données liées à des produits sur tous les canaux de vente.

Le DAM (Digital Asset Management) qui est une médiathèque centralisant les médias associés aux produits : photos, vidéos, sons…

Enfin, vous aurez peut-être envie de laisser la parole à vos clients avec sur votre site un outil d’évaluation de leur satisfaction, et surtout connaître le flux du nombre de visiteurs sur votre site ainsi que la typologie des clients.

Cela est indispensable pour cibler ses campagnes publicitaires en ligne et sur les réseaux sociaux. Il existe de nombreux outils d’analyses mais également des sociétés spécialisées dans l’analyse et la retranscription de ces données.

Tous ces différents éléments ne sont pas nécessaires dès le début mais deviendront rapidement des alliés de la croissance du chiffre d’affaires et de la notoriété de la marque produit.