Accueil / Actualités / Les médecins ne décolèrent pas, une grève le 3 octobre

Les médecins ne décolèrent pas, une grève le 3 octobre

Les médecins prévoient d’autres actions. Dès le 3 octobre prochain, les cabinets médicaux pourraient fermer de façon illimitée en protestation contre la loi de santé établie par la ministre, Marisol Touraine, cet arrêt des soins devrait plonger notre pays dans quelques complications pour les malades potentiels.

Médecin
Médecin / Crédit Photo : Pixabay – Parentingupstream

Avec la rentrée, il y a des inconvénients, quatre syndicats de médecins appellent à cette grève illimitée, ils ont profité de l’ouverture de l’université d’été du parti socialiste ce samedi pour renouveler leur mécontentement. Dès le mois de septembre à décembre, les médecins vont mener des actions visant à combattre cette loi de santé qui ne leur convient pas, les médecins urgentistes et hospitaliers pourraient bien rejoindre le mouvement de contestation  prochainement selon le président du syndicat des médecins libéraux selon PourquoiDocteur.

Les médecins en grève à cause du tiers payant généralisé

La cause du problème chez les médecins en colère, c’est la généralisation du tiers payant, celui-ci doit être étendu à tous les patients d’ici 2017, dès l’application de cette loi, les malades n’auront plus à avancer le prix de la consultation. Les médecins craignent que si le tiers payant se généralise, le dossier médical des patients qui est actuellement un secret médical soit partagé entre les différents secteurs de santé et de plus cela causerait un travail supplémentaire à leur travail déjà très important. Les malades vont de nouveau se retrouver dans une situation complexe, toujours pris en otages et face déjà aux non-remboursements de plus en plus de médicaments, se soigner  va devenir très compliqué pour bon nombre de personnes.

Les médecins annoncent une attaque historique

La loi a été adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale en avril dernier, elle va être examinée maintenant par le Sénat dès le 14 octobre prochain. Toutes ces actions ont pour but d’obtenir le retrait de cette loi, le président de l’union française pour une médecine libre a déclaré qu’il y avait une attaque historique contre la déontologie des médecins selon TF1. Si la loi est votée en octobre prochain, la France sera-t-elle confrontée à un blocage complet des soins ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !