LOADING

Type to search

Les tomates et les fraises que nous mangeons, que valent-elles vraiment ?

2 années ago
Share

Les tomates et les fraises ont fait l’objet d’une étude. Cette dernière révèle que les tarifs sont assez élevés et pourtant, le goût n’est pas toujours au rendez-vous. Les consommateurs s’interrogent donc sur leur valeur réelle.

Tomates

Tomates / Crédit Photo : Pixabay – LoggaWiggler

Une enquête de l’association  nationale de défense des consommateurs (CLCV) vient de rendre sa copie. Le programme national nutrition santé recommande de manger cinq fruits et légumes par jour pour être en bonne santé, cet objectif est plus facile à tenir en période estivale, les étales des supermarchés et des petits marchés sont plus appétissants et diversifiés l’été.

Les tomates et les fraises goûteuses ne sont pas les plus onéreuses

Cette enquête met en évidence que la qualité gustative des fruits est très moyenne, les notes qui ont été attribuées aux pêches jaunes et blanches ainsi qu’aux abricots sont comprises entre 5,5 et 6,5 sur 10, l’étude qui a été organisée en 2014 pour connaitre le goût des fraises et des tomates n’est pas plus encourageante. Les produits les plus chers ne sont pas les fruits et les légumes les plus savoureux au palais. La population depuis ces dernières années a augmenté sa consommation, les adolescents mangent plus de fruits et de légumes qu’auparavant, mais ce regain de bonnes vitamines est jugé tout de même insuffisant et surtout pour les enfants. Les jeunes adultes ont tendance à se diriger plus spontanément vers les produits transformés, tels que les compotes et autres produits préparés, une étude démontre que 57% d’enfants ne mangent pas assez de produits frais.

Le goût d’antan des tomates et des fraises n’est plus au rendez-vous

Il faudrait habituer les jeunes enfants à intégrer dans leur nourriture plus de fruits et légumes pour que leurs palais s’habituent à ces goûts essentiels pour leur santé. Des dégustations se produisent çà et là pour faire goûter les fruits et les légumes d’été. Dans l’ensemble, ils ont bonne presse, ils sont perçus comme de bons aliments, ils contribuent à améliorer notre santé, mais les Français ne sont pas très satisfaits du goût, les fraises et les tomates n’ont plus de saveur, où sont passés les goûts d’antan ? Espérons que cette enquête influe positivement sur le travail des agriculteurs pour que dans un avenir proche, ils fabriquent des fruits et légumes plus savoureux.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *