LOADING

Type to search

L’hallucinante poignée de main imposée par Donald Trump à sa femme Melania

3 mois ago
Share

Donald Trump s’est de nouvelle fois, lors d’une visite officielle dans la base américaine Andrews, fait tristement remarqué, d’une manière incompréhensible, en serrant la main de sa femme. Ce manque criant de tact n’a pas manqué d’indigner les internautes soutenant majoritairement la dédaignée Melania.

Mains

Donald Trump serre la main de sa femme : un geste court qui en dit long sur une crise qui couverait dans le couple ?

C’est la seconde fois,depuis le début de cette année, aux yeux du monde entier, que le malaise semble palpable au sein du couple présidentiel américain. De nouveau, Donald Trump a eu un geste de mauvais goût envers sa femme Melania Trump.  Alors qu’elle était en train d’introduire le discours de son décidément curieux mari, lors d’un événement de l’US Air Force, le vendredi 15 septembre, Donald Trump s’est encore illustré de manière ubuesque : il a écourté la prise de parole de sa femme tout en la remerciant en lui serrant la main (ce qui laisse perplexe quand à une certaine froideur entre les deux parties). Pour clôturer le tout en beauté, il a indiqué à sa femme d’aller s’asseoir, sans la moindre discrétion, car en utilisant le micro, devant toute une assemblée (sans doute médusée mais demeurant de marbre).

Donald Trump peut tout autant encenser sa femme que de la piétiner : son inconséquence est indigne d’un président

Dès la soirée d’investiture de Donald Trump, le hashtag #FreeMelania avait fait irruption sur Twitter tant le manque de complicité entre les deux époux avait été remarqué. Le malaise en public du couple, dont l’alchimie est peut-être intacte dans l’intimité, ne semble pas emprunter une pente ascendante dans la sphère publique et représentative et pourrait nuire, dans des délais se resserrant, énormément à Donald Trump : le piquant dont il fait preuve envers sa femme n’est pas sans rappeler des propos sexistes (traduits désormais également par des gestes) remontant à sa campagne à la course pour la Maison Blanche. Le poids de la First Lady, aux Etats-Unis, est, à titre d’exemple, beaucoup plus important que celui de la Première Dame de France. L’inélégance de Donald Trump pourrait lui coûter cher.

Mains, Pixabay

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *