Accueil / Actualités / L’idée d’un vaccin universel contre le cancer semble à portée de mains

L’idée d’un vaccin universel contre le cancer semble à portée de mains

Un vaccin contre le cancer n’était jusqu’à lors un espoir et pourtant les promesses obtenues par plus de vingt années de recherches par des scientifiques, des biologistes ont donné des résultats dès plus prometteurs.

La piste d'un vaccin universel

Les résultats prometteurs d’injections contre le cancer

En ce début juin, trois personnes en Allemagne atteintes d’un mélanome à un stade avancé ont reçu des injections d’un vaccin, le système immunitaire a produit une forte réaction contre la maladie. Ce nouveau produit déclenche chez les globules blancs, une attaque massive contre les cellules tumorales. Ces premiers résultats semblent très encourageants, mais il ne faut pas crier victoire trop vite, des progrès restent à faire, ce n’est pour l’instant qu’une première étape.

La croissance d’un cancer est stoppée

Les recherches ont été menées sur des souris, entre 2007 et 2012, six types de grands cancers ont été inoculés à des rongeurs et dès 20 jours de traitement, les tumeurs ont commencé à reculer chez les souris traitées par le vaccin, elles étaient toutes en rémission alors que les autres qui n’ont pas été prises en charge par les injections sont mortes. Des essais ont pu alors être effectués sur trois personnes atteintes de mélanome malin, les effets secondaires étaient semblables à ceux d’une bonne grippe, chez un malade, la tumeur a reculé après le vaccin, le deuxième qui avait été opéré avant l’injection était en rémission sept mois après le traitement et le troisième patient qui souffrait de huit mélanomes n’a plus connu de croissance après le vaccin.

Vers la piste encourageante d’un vaccin universel

Les chercheurs allemands ont souligné après ces essais des plus encourageants que le vaccin était facile à produire et le coût très peu élevé. Le vaccin universel contre le cancer n’est plus un rêve, mais un réel espoir pour tous les malades, il faudra encore attendre de longues années avant qu’un vaccin ne se retrouve sur le marché, des travaux complémentaires sont nécessaires pour finaliser cette avancée médicale. Aux États-Unis à l’université de Pissburgh, un vaccin contre le cancer du côlon est actuellement testé sur plus d’une dizaine de personnes, les résultats sur les souris ont donné d’excellents résultats, 100% de réussite, on attend le verdict final sur l’homme d’ici 2020.

La piste d’un vaccin universel, Pixabay – frolicsomepl

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Courir

Var : un joggeur de 76 ans meurt d’une crise cardiaque en plein effort

Un homme de 76 ans, apparemment en bonne santé, a été hélas terrassé par une …

Réagissez !