Accueil / Actualités / L’implication des parents améliorerait les symptômes de l’autisme

L’implication des parents améliorerait les symptômes de l’autisme

L’autisme est un trouble du comportement développemental qui débute avant l’âge de trois ans. Il touche principalement la communication, les gestes répétitifs, les rituels. Ce trouble est relativement récent, ce n’est qu’en 1943 qu’un psychiatre Américain a mis un nom sur cette particularité de certains enfants. Les signes sont parfois présents dès les premiers mois de la vie.

Autisme

Les autistes ne savent pas jouer de manière interactive avec d’autres enfants, ce qui les plongent dans un isolement constant. Ce trouble touche quatre fois plus les garçons que les filles. A ce jour, il n’y a pas été trouvé de cause unique à l’autisme, cela ne dépend pas du niveau social, éducatif, ni de l’origine ethnique.

Une nette amélioration chez les enfants autistes

Une étude Britannique dont les résultats ont été publiés dans la revue The Lancet révèle que si les parents s’impliquent très tôt dans la vie de leur enfant autiste, cela diminuerait les troubles, les effets pourraient durer plusieurs années. Des méthodes existent, elles donnent des résultats très concluants, si les parents interviennent dans l’interaction sociale, la communication ainsi que dans le comportement de l’enfant, ils peuvent jouer un rôle déterminant dans l’amélioration de l’apprentissage de l’enfant autiste. Les bénéfices de cette méthode perdurent plus de six années après l’intervention. Des travaux ont été effectués sur plus de 152 autistes âgés de 2 à 4 ans.

La France tarde à appliquer ce genre de prise en charge parentale

Durant cette expérience menée par les chercheurs de l’université de Manchester, par ceux du collège London et de Newcastle, certains enfants ont pu bénéficier de l’implication des parents, ils ont appris des techniques éducatives, comportementales. Les scientifiques ont constaté que les enfants qui avaient eu l’aide, la sévérité de l’autisme s’était atténuée. Il existe toujours des difficultés de langage, même si cette méthode n’est pas un médicament, elle peut donner des résultats très prometteurs.

Selon les associations, les parents sont trop exclus de l’apprentissage de leurs enfants

Ils sont mis de côté, ils n’ont pas assez d’informations sur la vie de leurs enfants dans les centres. Le président de vaincre l’autisme a souligné que lorsque les enfants regagnent le domicile familial, les parents ne sont pas assez aidés. En France, plus de 100.000 personnes de moins de 20 ans sont touchées par des troubles envahissants du développement, parmi eux plus de 30.000 sont atteints d’autisme. L’association vaincre l’autisme a crée le réseau futuroschool, une école où l’on enseigne la méthode ABC.

Autisme, Pixabay – iWorksphotography

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Télévision

Sommeil : les séries TV auraient un impact négatif

Personne ne peut ignorer que le sommeil c’est la santé. Pourtant plus d’un Français sur …

Réagissez !