Accueil / Actualités / L’injection du sang d’une personne jeune limiterait le vieillissement

L’injection du sang d’une personne jeune limiterait le vieillissement

Utiliser le sang d’une personne jeune lors d’une transfusion permettrait de limiter la progression du vieillissement. Une expérience a été réalisée.

Une transfusion de sang
[/media-credit] Une transfusion de sang
La quête de la jeunesse est une pratique largement observée en France et à l’étranger. Les consommateurs multiplient les techniques pour repousser les effets du vieillissement. Une nouvelle méthode pourrait faire ses preuves selon une étude réalisée par des chercheurs américains. Ces derniers ont eu recours à de vieilles souris lors des transfusions, qui étaient réalisées avec du sang de jeunes souris. Comme le précise la revue Nature Medecine, les résultats ont été à la hauteur des attentes puisque le cerveau des vieilles souris avait été stimulé et revigorés.

La transfusion de sang combat la vieillesse

L’injection du sang pour tenter de limiter les effets du vieillissement n’est toutefois pas une pratique inconnue. En effet, Kim Kardashian a recours à une pratique similaire qui consiste à injecter sur son visage son propre sang. Selon la star d’Hollywood, les effets de la vieillesse sur son visage s’estomperaient grâce à cette méthode. Le principal auteur de cette enquête précise qu’il « y a sûrement quelque chose de spécial dans le sang jeune ». Ce dernier pourrait donc contenir des molécules spécifiques permettant de repousser le vieillissement.

Un hippocampe stimulé avec une protéine

Parmi les résultats observés, les chercheurs ont constaté que le cerveau affichait une forme optimisée grâce aux transfusions de sang. En regardant avec rigueur cette partie de leur anatomie, ils ont relevé une augmentation des connexions entre les neurones. Après l’injection, l’hippocampe qui est la partie la plus touchée par le vieillissement possédait un nombre plus important de protéines. Ainsi, le sang des jeunes souris a amélioré l’hippocampe qui pour rappel joue un rôle primordial dans la mémoire. Cette stimulation de la protéine baptisée Creb serait donc la clé pour réduire les effets du vieillissement et retrouver une certaine jeunesse. Cette découverte est importante pour le corps médical qui recherche avant tout des méthodes pour lutter contre la maladie d’Alzheimer.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Cancer

Cancer : les traitements alternatifs ne seraient pas aussi intéressants

Il existe plusieurs types de traitements alternatifs, les pharmacologiques, l’acupuncture, la phytothérapie, la naturothérapie. Les …

Réagissez !