LOADING

Type to search

Des lions ont été découverts en Ethiopie, c’est un fait important pour leur espèce

2 années ago
Share

La moitié des lions pourrait disparaître en 20 ans. La population est très inquiétante, sur le continent Africain, sur 20.000 lions qui vivaient dans ces contrées, plus de la moitié pourrait mourir dans les prochaines années selon une étude qui a été publiée en octobre 2015 dans le magazine Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS). Les scientifiques estiment qu’au milieu du XXe siècle, les lions étaient bien plus nombreux en Afrique soit environ plus de 200.000 fauves. Alors que ces chiffres demeurent être problématiques pour la faune, une découverte capitale a été faite en Éthiopie, l’existence du lion dans une région de ce pays.

Jusqu’à 200 lions référencés par surprise au nord-est de l’Ethiopie

Cette heureuse découverte a été faite lors d’une mission scientifique de la fondation Born Free qui est spécialisée dans la protection de la faune, l’équipe sur les lieux dans le nord-est de l’Éthiopie à la frontière avec le Soudan dans le parc national Alatash aurait recensé entre 100 et 200 lions dans les deux parcs de la région. Les scientifiques pour arriver à de telles conclusions ont trouvé des traces et ils auraient également pu prendre des lions en photo via des capteurs de mouvements cachés dans les parcs en Éthiopie. Cette confirmation de présence de fauves dans cette région reculée du pays est assurément une bonne nouvelle pour l’espèce qui est malheureusement en déclin sur le continent.

Pourquoi le lion disparaît-il de la planète ?

Le lion est-il en voie de disparition ? La population humaine ne cesse d’augmenter, la savane qui représente l’habitat du lion par excellence s’est peu à peu rétrécie, les terres se sont transformées en terres agricoles et les lions n’y trouvent plus leurs proies naturelles, ils s’exilent vers d’autres contrées et meurent de faim ou ils s’attaquent au bétail et se font abattre par l’homme. Les lions meurent également d’épidémies, de braconnage, la chasse au trophée est largement pratiquée par les touristes, ils déboursent de véritables fortunes pour repartir avec la tête et la peau de l’animal.

L’Homme a une part de responsabilité dans la disparition du lion

En Afrique, les lions sont élevés en captivité et relâchés pour y être abattus par des chasseurs, les carcasses sont très souvent envoyées en Asie où elles sont broyées et utilisées pour la médecine traditionnelle. Le tourisme a tout de même un rôle à jouer sans l’homme, sans les parcs nationaux et les réserves, le lion serait peut-être vraiment en voie de disparition.

Lion, Pixabay – WenPhotos

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *