Listeria : une suspicion cause le retrait de 3000 kg de morbier

A cause de la listeria, 608 meules de morbier ont été retirées de la vente, cela représente tout de même près de trois tonnes de fromage.

Morbier
Morbier / Crédit Photo : Wikimédia – Michael Korcuska

Un nouveau problème sanitaire concerne cette fois un fromage, la ville de Besançon a dû retirer de la vente des meules de morbier qui devaient être distribuées dans plusieurs pays d’Europe après avoir constaté que ce fromage présentait des traces de Listeria. Ce morbier est fabriqué dans le massif du Jura selon une source préfectorale rapportée par Est Républicain. Le 6 mai dernier, des contrôles ont été réalisés sur le morbier incriminé, une présence de listeria a été découverte dans ce fromage. La préfecture du Jura a indiqué que le « critère de santé du germe était dépassé, mais tout de fois à une dose très faible ». Au vu de ces résultats, ce sont 608 meules de morbier qui ont fait l’objet d’un retrait de commercialisation, la procédure qui a été mise en place pour retirer tous ces fromages de la vente est en cours actuellement.

Une ssuspicionde listeria à l’origine de ce retrait massif de morbier

Le morbier était commercialisé en France, en Allemagne et en Suède. Tous les clients qui ont acheté ces fromages ont été prévenus a souligné la société jurassienne. Les bactéries responsables de l’infection se trouvent généralement dans notre environnement, les aliments crus sont les plus fréquemment contaminés, mais aussi les produits laitiers non pasteurisés, elle résiste au froid et prolifère dans le réfrigérateur, elle survit dans le congélateur, mais elle meurt sous l’action de la chaleur.

3000 kg de morbier concernés par le retrait

Le morbier est fabriqué dans le département du Jura et il comporte une appellation d’origine contrôlée (AOP) depuis 2002. Ce sont 3000 kilos de fromage qui ont été retirés de la vente suite à cette suspicion de listeria. Le contrôle des fromages a fait l’objet d’un signalement auprès de la direction de l’alimentation (DGAL), mais également auprès de la mission des urgences sanitaires (MUS) selon les révélations de la préfecture de la région.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !