Accueil / Actualités / L’obésité, un problème de santé mondial, 13% de la population mondiale est atteinte

L’obésité, un problème de santé mondial, 13% de la population mondiale est atteinte

Cette constatation est malheureusement de plus en plus réelle dans de nombreux pays de la planète. Une étude qui vient d’être publiée dans The Lancet insiste sur le fait que si rien n’est véritablement entrepris très vite pour stopper l’augmentation de l’obésité, une très grande partie de la population sera concernée inévitablement dans un avenir proche, 18% des hommes et 21% des femmes seront en surpoids d’ici 2025.

641 millions de personnes souffrent d’obésité

L’obésité est bien trop souvent négligée et elle s’installe de manière inquiétante avec son lot de conséquences néfastes pour la santé générale. La proportion de personnes obèses a été multipliée par six au fil des années passant de 105 millions en 1975 à 641 millions en 2014, des chiffres mis en évidence par l’étude réalisée par des scientifiques de l’école de santé publique de l’Impérial Collège London en Angleterre et dans cette même enquête, il faut prendre en compte que le nombre de personnes maigres a également très peu diminué. La France est-elle dans ce domaine, une bonne ou une mauvaise élève ?

Le surpoids concernait 2% des hommes en 2014

Notre pays n’est pas épargné par l’obésité, mais à contrario, par rapport à d’autres parties du monde, la situation s’est un peu améliorée ces dernières années, les Français auraient-ils eu une prise de conscience sur la dangerosité de l’obésité, la malbouffe est-elle en train de régresser ou la situation n’est-elle que passagère ? Mais les effets positifs ont ralenti l’évolution de l’obésité dans notre pays. En 2014, 2% des hommes et 1,7% des femmes étaient concernés par le surpoids. Actuellement, les pays où l’obésité est la plus importante sont les USA et la Chine. Cette dernière et l’Inde ont rejoint le peloton de tête en 1975 et cela est dû principalement à un changement d’alimentation, une résultante d’un niveau de vie amélioré.

L’obésité est identifiée dès un IMC de 30

Si rien n’est entrepris sérieusement au niveau mondial, un homme et une femme sur cinq seront concernés par l’obésité d’ici 2025. Les auteurs de cette étude préconisent qu’une meilleure prise en charge de la sous-nutrition soit mise en place et qu’un contrôle plus actif de la consommation d’aliments néfastes à la santé soit pris en considération. Rappelons que l’IMC d’une personne est calculée en divisant le poids de l’individu par sa taille au carré, avec un IMC supérieur à 25, le sujet est en surpoids, il devient obèse à partir de 30 et en obésité morbide dès qu’il dépasse 40.

Obésité, Pixabay – cocoparisienne

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !