Accueil / Actualités / Un lycéen fait l’apologie du terrorisme, la justice de Caen lui attribue 2 ans de prison

Un lycéen fait l’apologie du terrorisme, la justice de Caen lui attribue 2 ans de prison

À Caen, la justice a rendu sa décision dans une affaire d’apologie du terrorisme qui concernait un lycéen. Au vu de l’étude qui portait sur son compte Twitter, il a été décidé de lui attribuer une peine de deux ans de prison.

Les attaques qui ont été orchestrées à Paris ont été commentées par ce lycéen âgé de 18 ans. Ce dernier n’a pas rejoint la vague d’émotion ou le soutien apporté aux victimes. Ce jeune garçon a choisi l’autre camp apparemment puisqu’il défendait l’Etat Islamique. Par conséquent, son dossier a fait l’objet d’un examen et ce son près de 70 pages qui ont été étudiées selon une précision du Parisien.

La justice de Caen condamne un lycéen pour apologie de terrorisme

Le jeune homme passait devant la justice à Caen et le tribunal a rendu son verdict, car il a été condamné à deux ans de prison ferme et un an avec sursis. Les attaques de Paris ont fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. Depuis la France est plongée dans l’état d’urgence et plusieurs manifestations ont été annulées ou raccourcies. Sur les réseaux sociaux, le drame est toujours au cœur des discussions un mois après le drame. Des rescapés tentent de revenir à la vie et certains ont désormais un peu plus d’espoir de s’en sortir. La condamnation de ce lycéen a de ce fait été exemplaire, car il n’a pas fait que féliciter les attentats du mois de novembre.

En 6 mois, un lycéen partage un bon nombre de tweets en faveur de Daesh

En effet, ce jeune garçon de 18 ans a exprimé son soutien à Daesh qui a fait l’objet d’une campagne humoristique signée les Anonymous. Ces derniers avaient choisi le 11 décembre pour se moquer publiquement des membres de l’Etat Islamique en employant le hashtag TrollingDay. Les internautes ont ainsi pu détourner les images de propagande. En ce qui concerne cette affaire de l’apologie du terrorisme, le lycée ne partageait pas son opinion depuis novembre, car son soutien était apparemment affiché depuis six mois.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Un seul commentaire

  1. On attribue une recompense pas une peine.

Réagissez !