LOADING

Type to search

Madagascar : l’épidémie de peste a déjà fait 57 morts selon l’OMS fortement mobilisée

1 mois ago
Share

Madagascar est touchée par une épidémie de peste suscitant une inquiétude légitime aux yeux de la France. Sur l’île, la maladie a déjà causé 57 morts pour 561 cas recensés. La Réunion et Mayotte sont en vigilance. Aux Seychelles, les écoles ont été fermées.  L’Organisa­tion mondiale de la Santé (OMS) a classé, avec sérieux et gravité, l’épidémie au « grade 2 ». Le « grade 3 » serait synonyme d’une mise en quarantaine.

Des bactéries

Qu’est-ce que la peste occasionnant bien des ravages ?

La peste est une maladie infectieuse causée par la bactérie Yersinia Pestis, que l’on trouve généralement chez des petits mammifères et leurs puces. Elle est transmise entre les animaux et les humains par les piqures de puces infectées, le contact direct avec des tissus infectés, et l’inhalation
de gouttelettes respiratoires infectées. Les antibiotiques sont efficaces pour guérir de la peste, s’ils sont délivrés très tôt, car le délai d’incubation de la maladie est généralement rapide.

La peste est-elle une maladie nouvelle à Madagascar ?

La peste est endémique à Madagascar où environ 400 cas de peste (bubonique pour la plupart) sont signalés tous les ans. La peste est une maladie de pauvreté, car elle se développe dans des endroits où les conditions sanitaires et les services de santé sont médiocres. La peste est apparue dans les ports de Madagascar pour la première fois en 1898. En 1921, elle s’est répandue sur les hauts plateaux (plus de 700 mètres d’altitude) où elle persiste malheureusement inlassablement.

L’OMS évalue le risque épidémique à tous les niveaux

L’OMS craint que la peste ne se propage davantage car elle est déjà présente dans plusieurs villes et c’est le début de la saison épidémique de septembre à avril. Le risque général de propagation au niveau national est élevé, au niveau régional est modéré en raison des vols fréquents vers les îles voisines de l’océan Indien, et au niveau international est faible. Pour endiguer l’épidémie, l’OMS a déjà envoyé 1,2 million de doses d’antibiotiques et 1,5 million de dollars de fonds d’urgence.

Des bactéries, Pixabay – geralt

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *